Causes de la douleur dans la tempe droite: quand dois-je aller chez le médecin? Les principales méthodes de traitement et de prévention de la douleur dans la tempe droite

Maux de tête est presque un compagnon quotidien de chacun d’entre nous. La plupart des gens l’associent aux changements climatiques, au manque de sommeil, au stress, sans trop prêter attention à un symptôme aussi important..

Souvent, la cause de la douleur dans le temple droit est une maladie grave. Le plus tôt le médecin détermine la cause, plus la chance de se débarrasser de cette maladie pour toujours.

Causes de la douleur dans le temple droit

Des sensations désagréables dans les tempes peuvent indiquer des maladies du cerveau, des troubles circulatoires, des lésions infectieuses. Mais il y a un certain nombre de cas où la douleur dans le temple droit a des raisons plus anodines:

• Surmenage émotionnel. Le stress est toujours un fardeau sur le corps, ce qui conduit à la libération d’adrénaline, une pression accrue. Si une personne est dans une situation tendue depuis longtemps, non seulement la santé mentale souffre, mais aussi physique. Le mal de tête est l’un des premiers symptômes.

• La récupération nécessite un sommeil complet. Le manque de sommeil entraîne une charge supplémentaire pour le corps. La cause de la douleur dans le temple droit devient souvent un oreiller inconfortable ou une pose incorrecte pour dormir. Le pincement des nerfs dans la région cervicale se manifeste par un mal de tête, une fatigue générale.

• Une fatigue oculaire excessive. Le travail continu à l’ordinateur, la lecture dans une pièce faiblement éclairée ou le transport conduit à un surmenage des muscles oculaires, une augmentation de la pression intraoculaire. Étant donné que subconsciemment nous tendons l’œil droit plus, et la douleur apparaît sur la droite.

Douleur dans le temple droit et la migraine

Une caractéristique de la migraine est que la douleur ne couvre qu’une partie de la tête.

Tout commence par l’aura: le patient ressent l’approche d’une attaque, la réaction aux sons, la lumière. À ce stade, vous pouvez prévenir le développement de migraines en buvant des spasmolytiques, en supprimant tous les facteurs provoquant.

Bien aide à dormir.

Si vous ne pouvez pas éviter l’attaque, il y a de la douleur dans le temple, plus souvent dans le droit, donne dans l’œil, la mâchoire inférieure.

Au fil du temps, il s’étend à l’arrière de la tête, couvrant toute la moitié de la tête.

Durée – de 30 minutes à plusieurs heures.

Les causes organiques de la douleur dans le temple droit

Si après un changement de mode de vie, la normalisation du sommeil, la douleur ne disparaît pas, cela indique des violations dans le travail des organes et des systèmes.

Souviens toi!S’il y a de la douleur dans les tempes, ce qui brise la qualité de vie, ne disparaît pas pendant plusieurs jours, il faut consulter un médecin.

Principales raisons

• L’ostéochondrose de la région cervicale entraîne la compression des racines nerveuses et des vaisseaux sanguins qui irriguent le cerveau. L’oxygène insuffisant, la rupture de l’innervation est la cause de la céphalée.

• Les maladies catarrhales résultent d’une exposition prolongée aux courants d’air. Typiquement, le côté qui fait mal est tourné vers la fenêtre ou la fenêtre ouverte.

• L’hypertension artérielle (pression artérielle élevée) est caractérisée par une douleur pulsatile dans les tempes, souvent l’occiput est impliqué.

Faites attention!La douleur augmente avec un changement de temps, une surtension nerveuse, après un effort physique.

Névralgie triple nerf. La maladie commence de façon aiguë. La douleur est le caractère de tir, provient d’un côté. Donne dans la mâchoire supérieure ou inférieure, la zone autour des yeux, le temple. Parfois, il y a engourdissement dans la peau du visage.

• Intoxication avec de l’alcool, des produits chimiques, du tabac. Toutes ces substances conduisent à un rétrécissement des vaisseaux sanguins, aggraver le flux sanguin.

• Les changements hormonaux. Pendant la puberté, les filles risquent de développer des maux de tête. À l’avenir, ces manifestations sont associées au cycle menstruel.

• Les blessures directes provoquent des rougeurs, des gonflements, des douleurs aiguës à l’endroit de la blessure.

• La douleur pulsatile dans les tempes est un signe caractéristique d’artérite (inflammation des vaisseaux temporaux).

Produits alimentaires

La nourriture, qui comprend du glutamate monosodique, est un provocateur de maux de tête. Après 20-30 minutes après avoir mangé, faiblesse, somnolence, douleur dans les tempes. Par conséquent, il est préférable d’abandonner quelques épices, sauces, nouilles, plats chinois. Si ce complément alimentaire (E621) est présent, il est recommandé de refuser d’acheter le produit, le remplacer par un analogue utile. Aggrave également l’état du chocolat, du fromage, du vin, de la viande fumée, du poisson.

Diagnostic de la douleur dans le temple droit

Maux de tête forts et lancinants – une indication pour consulter un médecin. Si l’inconfort dure plus de deux jours, sans méthodes de recherche supplémentaires est indispensable. Malheureusement, l’automédication est répandue. Les patients ne font pas attention à un symptôme aussi terrible, ce qui aggrave la situation.

Puisque la douleur dans le temple droit peut être une manifestation d’une variété de maladies, le diagnostic prend beaucoup de temps.

• La collecte des plaintes est une étape importante du diagnostic. Les troubles du sommeil, le stress, la malnutrition affectent l’état de santé. Si la normalisation du mode de vie n’a pas conduit à une amélioration de la condition, il y a une autre cause de douleur dans le temple droit.

• Lors d’un examen primaire, il est nécessaire de mesurer la pression artérielle, l’hypertension est un symptôme défavorable.

• La radiographie du rachis cervical peut détecter l’ostéochondrose.

• L’imagerie par résonance magnétique ou par ordinateur (CT, IRM) est utilisée pour diagnostiquer les maladies du cerveau, de la colonne vertébrale et de la tête dans son ensemble.

• Consultation obligatoire d’un ophtalmologue suivie d’un examen du fond d’œil.

• L’électroencéphalographie est nécessaire pour évaluer la performance du cerveau.

• Si nécessaire, le médecin invite des spécialistes adjacents: un neurologue, un neurochirurgien, un vertébrologue, un oculiste.

Comment traiter la douleur dans le bon temple?

Toutes les procédures thérapeutiques doivent viser à éliminer la cause, pas seulement les symptômes. Le traitement de la douleur dans la tempe droite comprend à la fois les médicaments et un certain régime.

Pour améliorer la condition, vous devez respecter plusieurs règles:

• Sommeil complet. Le lit doit être confortable, excessivement dur ou matelas mou conduit à la compression des vaisseaux du cou, violation de la circulation sanguine.

• Refus de fumer, abus d’alcool.

• De l’alimentation, il est nécessaire d’exclure les produits qui incluent le glutamate monosodique.

• Marcher dans l’air frais renforce non seulement les muscles, mais améliore également le travail du cerveau.

Les sensations douloureuses sont très fortes, elles perturbent la capacité de travail d’une personne. Dans ce cas, les analgésiques prescrits. À ce jour, appliquer: aspirine, ibuprofène, tsitramon, nimésulide, spasmalgon.

Faites attention!L’auto-administration de médicaments contre la douleur est interdite.. Le médecin sélectionne les médicaments nécessaires après l’examen. L’utilisation prolongée incontrôlée de l’aspirine, d’autres médicaments non stéroïdiens peuvent déclencher un ulcère de l’estomac.

La douleur dans le temple droit diminue après un massage. Vous pouvez le faire vous-même. Avec quelques doigts (grands et index), vous devez masser cette zone avec des mouvements légers.

Le massage est interdit pour l’inflammation de l’articulation temporomandibulaire, lésion artérielle. En essayant de toucher le cuir chevelu, la douleur s’intensifiera. Par conséquent, toutes les procédures médicales, y compris les méthodes folkloriques, devraient être prescrites par un médecin.

Prévention de la douleur dans la tempe droite

Un rôle important est joué en prenant soin de sa santé, un examen périodique avec un thérapeute, d’autres spécialistes. Il est nécessaire d’éviter les sauts brusques de la pression artérielle, de prendre régulièrement des médicaments antihypertenseurs (abaissant la pression). Les femmes sont invités à subir un examen une fois par an chez un gynécologue, avec des troubles hormonaux, un traitement approprié peut être prescrit.

La prévention de la douleur dans la tempe droite comprend plusieurs éléments:

• Abandon des mauvaises habitudes.

• Une alimentation saine.

• Une tâche importante est de prévenir l’ostéochondrose. Il est nécessaire de surveiller la posture, pour lutter contre l’obésité, car il s’agit d’une charge supplémentaire sur la colonne vertébrale, les articulations.

• Il est recommandé de ne pas lire dans les transports, endroits mal éclairés.

• Ne vous tenez pas dans les courants d’air, près du climatiseur.

• Évitez les contraintes. Après une journée bien remplie, vous devez vous détendre, prendre un bain chaud à la camomille, mélisse, faire un léger massage du cou, des tempes.

• Supprimer tous les facteurs irritants: bruits forts et désagréables, lumière vive.