Constipation chez un nouveau-né quelle est la raison et quoi faire – une instruction pour les jeunes mères

Les jeunes momies regardent attentivement les excréments du premier-né tant attendu pour s’assurer de l’exactitude de leur alimentation et de la santé du bébé.

La diarrhée chez le bébé donne beaucoup de problèmes et suscite des inquiétudes raisonnables de la part des parents. Cependant, non moins dangereuse est une autre réaction de l’organisme du bébé fragile – la constipation chez les nouveau-nés est un problème assez fréquent, provoquant des pleurs amers et l’agitation du bébé.

Tabouret normal chez un nouveau-né

Les premiers jours de la vie, la grande majorité des nouveau-nés se nourrissent de lait de maman utile et savoureux. Normalement, le bébé croque tant de fois par jour, combien de fois obtient son “déjeuner” appétissant. Les indicateurs de selles normales comprennent:

– consistance – pâteuse et homogène, ressemblant à de la bouillie de manne;

– couleur – le plus souvent jaune, peut-être avec une teinte brunâtre ou un léger mélange de vert;

– odeur – lait acidulé, sans odeur;

– le processus de vider les intestins – sans tension, effort et pleurs.

Chez les bébés, qui sont forcés dès les premiers jours de la vie à se nourrir artificiellement, la chaise est légèrement différente – elle est plus épaisse, la couleur est plus foncée, a une odeur caractéristique de fèces.

Signes de constipation chez le nouveau-né

La diminution du nombre de fèces peut dépendre du menu de la mère et ne devrait pas causer d’inquiétude. Cependant, certains signes peuvent indiquer une violation du fonctionnement normal du tractus intestinal du nouveau-né:

1. l’enfant n’a pas croassé plus d’un jour;

2. habituellement insatiable, un petit homme refuse obstinément le sein de sa mère;

3. le bébé pleure souvent, ne dort pas bien, s’inquiète et tricote;

4. les masses fécales sont solides, parfois avec un mélange de sang, et le processus continue avec des pleurs et des tensions.

Ces signes indiquent que le bébé a de la constipation et qu’il a besoin d’aide.

Les causes les plus fréquentes de la constipation chez les nouveau-nés

Les facteurs affectant le fonctionnement de l’intestin grêle sont nombreux, et la mère attentionnée devrait essayer de déterminer correctement la véritable cause de la constipation:

– la transition de l’allaitement maternel à artificiel – le bébé peut ne pas convenir à ce type de mélange ou d’additifs. Une teneur élevée en fer, par exemple, peut entraîner la rétention des selles;

– Mauvaise alimentation de la mère – les aliments tels que le riz, les bananes, les noix, les produits à base de farine, le cacao sont tout à fait capables de causer de la constipation chez le bébé;

– l’accueil forcé de mères allaitantes telles que la papavérine, mais-spa, la drotavérine, les sorbants, les agents antibactériens et d’autres. En cas de nécessité de l’application des produits médicaux, l’avis obligatoire du médecin est nécessaire au sujet du choix des moyens les plus épargnants;

– Quantité d’eau insuffisante en cas d’alimentation artificielle.

Ayant constaté la cause de l’apparition d’une maladie désagréable, il est beaucoup plus facile d’y faire face et de sauver le bébé de la souffrance. Certains experts appellent, entre autres, certaines des causes psychogènes de la constipation. L’un d’eux est la séparation forcée de ma mère, avec qui le nouveau petit homme a passé neuf mois en contact étroit. Par conséquent, le bébé est plus souvent ramassé, et ne pas lui donner le temps seulement pendant l’alimentation. Jeunes mères, en raison de leur inexpérience, il faut beaucoup plus de temps pour les devoirs. Cependant, la communication avec le bébé, sa santé et son état psychologique – ce qui peut être plus important que cela après la naissance d’un nouveau membre de la famille?

Quel est le danger de la constipation chez un nouveau-né

Les raisons de préoccupation pour l’établissement de ce diagnostic chez un petit patient sont suffisantes – il est important non seulement de restaurer la vidange normale de l’intestin, mais aussi de nettoyer le corps, car l’empoisonnement avec des produits de décomposition toxiques cause beaucoup de problèmes. Excitabilité accrue, sommeil agité, anxiété ne sont que des manifestations externes d’intoxication. Parfois, l’empoisonnement du corps s’accompagne de vomissements qui, à leur tour, menacent la déshydratation.

L’incapacité de se débarrasser des excréments accumulés conduit à leur densification considérable, et la tentative de piquer se transforme en un véritable test pour le bébé. En plus de la douleur ressentie, il existe un risque réel de lésion de la membrane muqueuse, de formation de fissures et d’apparition d’hémorroïdes. Souvent, la constipation est accompagnée d’un gonflement du ventre, ce qui provoque des souffrances supplémentaires pour le nouveau-né.

L’aide de maman pour la constipation chez un nouveau-né

Si ce problème se produit la première fois, vous pouvez aider une petite victime. Soulage le tourment du massage doux du ventre dans le sens des aiguilles d’une montre. Faire mieux après avoir mangé, la main de ma mère devrait être chaude. Avec les coliques et la production de gaz accrue, vous pouvez donner l’aneth. Un bon outil pour éveiller l’activité de l’intestin est l’exercice “vélo”, ainsi qu’un bain d’eau chaude. Attention s’il vous plait! En aucun cas, sur les conseils de grand-mères “expérimentées”, vous ne pouvez pas utiliser le savon comme laxatif. Il irrite la muqueuse délicate de l’enfant et est capable de provoquer le processus inflammatoire le plus fort, le saignement et l’apparition de plaies. Si la constipation ne provoque pas de sensations désagréables chez le bébé, ne vous calmez pas et comptez sur l’occasion – avec un médecin, il est simplement nécessaire de consulter.

Que peut-elle faire d’autre pour éviter de telles situations et rendre la vie plus facile à son karapuziku? Les médecins expérimentés conseillent:

– retirer immédiatement de votre alimentation les produits médicaux et les produits pouvant causer la constipation. Au lieu de plats non désirés, vous pouvez inclure dans le menu des bouillies, de délicieuses salades de légumes et de fruits à l’huile d’olive, pruneaux, abricots secs, yaourts et kéfir, ajouter de l’aneth et du persil si possible;

– boire plus, le volume de liquide requis – au moins un et demi. Si le bébé est nourri artificiellement, n’oublie pas de lui donner de l’eau;

– il est tout à fait possible que le problème ait une base psychogène. Il est souvent nécessaire de prendre l’enfant dans ses bras, cela aidera à soulager son état;

– Il est extrêmement indésirable de s’abstenir brusquement d’allaiter ou de changer le mélange – il est préférable de le faire progressivement.

Il est nécessaire de se rappeler – les médicaments, si vous ne pouvez pas vous passer d’eux, ne devraient être prescrits que par un médecin, et les remèdes populaires contre la constipation chez les nouveau-nés peuvent donner un résultat complètement imprévisible. Tout laxatif ne résout pas le problème, le traitement doit être complet et être prescrit par un pédiatre. Le succès dépend de l’opportunité de chercher de l’aide, alors ne vous inquiétez pas et reportez votre visite au pédiatre. Après tout, la miette est si vulnérable et a besoin de soutien en temps opportun!

Ce que dit le Dr Komarovsky

Selon le Dr Komarovsky, les anomalies congénitales peuvent rarement causer de la constipation chez un nouveau-né. Toutefois, s’il y a des problèmes constants de vidange intestinale, ils ne devraient être exclus qu’après avoir été examinés par un spécialiste.. Le plus souvent, il existe deux maladies les plus courantes:

– La maladie de Hirschsprung – l’absence de récepteurs nerveux dans les parois du côlon provoque une altération grave du péristaltisme;

– dolichosigma – la section sigmoïde du gros intestin est considérablement allongée et possède une boucle supplémentaire.

Ces défauts ne se prêtent pas toujours à un traitement conservateur et il faut parfois appliquer la méthode chirurgicale. Mais, heureusement, ils sont si rares que la correction de l’alimentation dans la grande majorité des cas sera la meilleure prévention de la constipation de votre enfant.