En France, des tubes à essai avec un virus mortel

Selon le Belfast Telegraph, les scientifiques français de l’inventaire ont raté plus de deux mille tubes à essai contenant un virus mortel du SRAS.

Sur la perte a été immédiatement signalé au département concerné. Aujourd’hui, il y a une recherche active. Selon les données disponibles, les éprouvettes ont disparu au début de l’année. Les recherches précédentes n’ont abouti à rien.

Un cas similaire s’est déjà produit en Asie au début de ce siècle. Puis environ 800 personnes sont mortes de ce virus. Les scientifiques assurent que le virus dans les tubes à essai perdus n’est pas un danger, cependant, il ne vaut pas la peine de se détendre. De plus, une telle situation n’est pas la première parmi les scientifiques de cette organisation.