Ganglions lymphatiques élargie chez l’enfant: cervicale, inguinale, sous-maxillaire – ce qui pourrait être la raison et la façon de traiter

Les glandes agrandies sont une plainte très commune des mères troublées quand elles visitent un docteur.

Ignorant les causes du phénomène inhabituel, les parents ont tendance à paniquer et à assumer le pire. Pendant ce temps, la cause peut être un rhume ou, curieusement, l’égratignure d’un chat.

Les ganglions lymphatiques – leur but et les fonctions exécutées

Le système lymphatique a un rôle très important à jouer pour assurer le fonctionnement normal du corps. Le nom grec ancien “eau vivante” exprime pleinement l’essence de la lymphe, qui est remplie de nombreux vaisseaux. Le système ramifié sur toute sa longueur a un grand nombre de ganglions lymphatiques, l’enfant a jusqu’à cinq cents. C’est dans eux que l’objectif principal du système lymphatique est rempli – un nettoyage qualitatif de l’organisme contre les micro-organismes indésirables, les cellules anormales et les infections.

Un filtre unique reconnaît en toute confiance les cellules étrangères et offre une protection fiable et sans compromis de l’organisme d’un enfant fragile. De plus, il y a prolifération de cellules immunitaires, de lymphocytes, dont la résistance dépend de toutes sortes d’influences néfastes.. Les lymphocytes jouent également un rôle actif dans les processus métaboliques et digestifs. La taille des ganglions lymphatiques varie de 1 à 22 millimètres, au toucher, ils sont mous et mobiles. Sont situés dans des groupes situés à proximité de gros vaisseaux sanguins. Les plus accessibles à l’inspection – inguinale, axillaire et cervicale, c’est dans ces endroits, dans la norme, qu’ils doivent être palpés le mieux.

Changements dans la taille des ganglions lymphatiques chez l’enfant

Lors de la visite d’un cabinet médical, le pédiatre doit vérifier les ganglions lymphatiques. Ils devraient correspondre à la taille d’un pois, et leur augmentation et la douleur possible peuvent signaler un processus inflammatoire. On croit que la taille de plus de 1 centimètre pour les ganglions lymphatiques cervicaux et plus d’un an et demi – pour inguinal, est anormale. Des informations supplémentaires sur les symptômes concomitants permettent de diagnostiquer correctement. Pour réagir à un dysfonctionnement dans l’organisme on réussit les lymphonodoses même de l’enfant trijumeau, bien que leurs fonctions protectrices se développent encore trop faiblement.

En présence de bactéries pathogènes, les lymphocytes ont tendance à désinfecter. Si le nombre de microbes est trop important, ils se déposent dans les ganglions lymphatiques, les faisant gonfler et augmenter. Chez les enfants de moins de trois ans, une modification insignifiante de la taille des ganglions lymphatiques est totalement permise – le système immunitaire du bébé actif contrecarre avec succès les bactéries rencontrées sur son chemin.

La nature des changements dans les ganglions lymphatiques peut suggérer ses causes possibles:

Une augmentation indolore de la taille indique la présence d’un processus inflammatoire dans l’organe à proximité. Le plus souvent, les coupables sont des bactéries ou des virus;

– glandes élargies et enflammées provoquant des sensations douloureuses, sont un signe d’affaiblissement de l’immunité et peuvent menacer avec une complication désagréable – phlegmon. Le traitement n’est possible que par la chirurgie;

– une connexion serrée au toucher et presque immobile des ganglions lymphatiques signale une possible existence d’une tumeur maligne;

– Une diminution significative des ganglions lymphatiques indique un affaiblissement du système immunitaire.

Sur l’otite ou la dent cariée, les ganglions lymphatiques voisins réagissent, et avec des maladies aussi terribles que le cancer ou le SIDA, tous. Cependant, ne paniquez pas immédiatement – seul le médecin peut déterminer s’il y a un changement anormal de la taille ou de la consistance des ganglions lymphatiques et faire le diagnostic approprié.

Ganglions lymphatiques agrandis chez l’enfant – localisation et causes

Le système immunitaire réagit correctement à toute intrusion d’éléments indésirables dans le corps des enfants. Pour faire le bon diagnostic, il est important de considérer quels ganglions lymphatiques sont augmentés chez l’enfant:

– Cervical – probablement une attaque de l’infection avait des organes ORL;

– inguinal – l’inflammation du système urogénital, les maladies des muscles et des os des membres inférieurs, la présence de plaies enflammées;

– occipital – la cause peut être la rubéole, l’otite, les poux;

– la stomatite sous-maxillaire, l’angine, la pulpite, la pharyngite sont à blâmer;

– axillaire et parotide – l’enfant a peut-être été griffé par un chat.

En outre, le médecin découvre la présence d’autres symptômes – fièvre, douleur, fatigue, sueurs nocturnes, perte de poids. Si nécessaire, différentes méthodes de recherche sont assignées.

Les ganglions lymphatiques élargis dans le cou de l’enfant – les causes et les moyens de traitement

Il peut être bilatéral, indiquant une infection commune, ou être présent seulement d’un côté, indiquant qu’il y a une infection locale. Les causes les plus probables sont:

1. Froid – indique une diminution de la résistance du corps de l’enfant;

2. La mononucléose est une maladie infectieuse aiguë causée par le virus de l’herpès. Il est caractérisé par une douleur dans la gorge, une augmentation de la température du corps à 38-39 degrés, une augmentation des ganglions lymphatiques à 2-3 centimètres, un assombrissement de l’urine et une lourdeur dans l’hypochondre droit. Le plus aigu se produit chez les adolescents, les petits enfants le portent presque imperceptiblement. Le diagnostic est basé sur un test sanguin.

3. Les griffures du chat – la salive des chattes avec lesquelles les enfants adorent se gâter, contiennent des bactéries spécifiques qui pénètrent librement dans le sang. L’élargissement des ganglions lymphatiques apparaît dans un jour ou deux, et même plus tard, après le contact avec l’animal.

4. Les oreillons sont une maladie infectieuse.

L’augmentation des ganglions lymphatiques cervicaux indique le plus souvent la présence de maladies du système respiratoire et de la gorge, et des symptômes supplémentaires ne permettent pas de se tromper avec le diagnostic. Si nécessaire, le médecin prescrit un examen plus approfondi. S’il n’est pas possible de déterminer la cause de la maladie, ou s’il y a du pus dans les ganglions lymphatiques, il sera nécessaire de recourir à une ponction, en perforant le ganglion lymphatique et en examinant le contenu.

Il convient de rappeler que l’augmentation des ganglions lymphatiques cervicaux n’est pas une maladie, mais un symptôme, il est donc nécessaire d’influencer la maladie sous-jacente. S’il y a une inflammation prononcée ou la présence de pus, le médecin prescrira un traitement antibactérien, et parfois une intervention chirurgicale peut être nécessaire.

Augmentation des ganglions lymphatiques inguinaux chez l’enfant

Se produit pas aussi souvent qu’une augmentation du col de l’utérus. La cause la plus commune peut servir comme:

– blessures et abrasions sur les jambes;

– des furoncles sur les fesses;

– la présence de dermatite et de neurodermatite;

– infection des organes génito-urinaires;

– une allergie aux médicaments ou aux piqûres d’insectes.

L’adresse opportune au docteur aidera à établir la cause de la maladie et à prescrire un traitement efficace. L’élimination réussie de la maladie sous-jacente garantira la restauration de la taille normale des ganglions lymphatiques.

Quel type de médecin dois-je aller si le bébé a des ganglions lymphatiques hypertrophiés

Il n’est pas nécessaire de résoudre indépendamment le problème qui se pose, il est lourd de conséquences désagréables. Lors de l’élargissement des ganglions lymphatiques, il est extrêmement important d’établir sa cause, donc d’abord vous devriez consulter un pédiatre. En tenant compte de la localisation, le médecin nommera, si nécessaire, l’examen nécessaire et, selon ses résultats, enverra à un spécialiste. Attention s’il vous plait! Avant que le diagnostic ne puisse être effectué en automédication, dans tous les cas, les procédures de réchauffement ne sont pas autorisées!

Méthodes de traitement

Lors de la détermination de la cause de la maladie, le médecin prescrit un traitement approprié. Il peut s’agir d’une cure d’antibiotiques, de vitamines, de médicaments antiallergiques ou, en présence d’une inflammation purulente, d’une intervention chirurgicale – en fonction du diagnostic. Pour soulager l’état de l’enfant peut être essayé avec des remèdes populaires, mais seulement en consultation avec le médecin traitant.

Longtemps depuis l’inflammation des ganglions lymphatiques utilisés lotions de diverses herbes – feuilles de menthe poivrée, racines de bleuet à la vapeur et d’autres. L’enfant est bon pour donner des fruits de l’airelle et des canneberges, bouillon de rose sauvage, des aliments riches en vitamine C. Même pour les petits enfants, il est possible de préparer un remède efficace pour les ganglions lymphatiques cervicaux enflammés:

Verser un litre de lait frais dans une casserole, ajouter une poignée d’avoine et cuire pendant quarante minutes. Prêt à donner le bouillon pendant une demi-heure avant les repas trois fois par jour. Les enfants de moins de sept ans doivent boire un quart de tasse, les enfants plus âgés – une demi-tasse. L’ajout d’une goutte de miel rendra la boisson meilleur et plus utile.

Efficace et infusion d’herbes:

Verser un litre d’eau, ajouter une cuillère à soupe d’aubépine, de menthe poivrée, de menthe verte et de piment. Porter à ébullition et filtrer. Deux fois par jour donner à l’enfant 50-70 millilitres.

Cependant, n’oubliez pas que les recommandations du médecin doivent être strictement respectées, les recettes de la médecine traditionnelle ne peuvent dans ce cas servir que de complément efficace.

Prévention

Les parents sont tout à fait capables de protéger leur enfant contre la lymphadénite. Il devrait seulement être plus prudent – à temps pour traiter les dents cariées, manipuler soigneusement les plaies et les rayures neposedy, éviter l’infection, tempérer le bébé. Et si vous ne pouviez toujours pas éviter la maladie – ne pas retarder la visite chez le médecin avec une augmentation des ganglions lymphatiques. Un diagnostic correctement établi et un traitement prescrit en temps utile évitent des problèmes beaucoup plus graves.

L’avis du Dr Komarovsky sur l’augmentation des ganglions lymphatiques chez un enfant

Dr Komarovsky conseille aux mères d’apprendre à distinguer entre deux concepts – l’inflammation des ganglions lymphatiques et leur augmentation. Dans le premier cas, il y a tous les signes du processus inflammatoire – gonflement, sensibilité, changements dans la peau. Dans ce cas, une visite chez le médecin est nécessaire. S’il n’y a que de la lymphadénite – un simple élargissement du ganglion lymphatique – il est préférable pour un médecin d’effectuer un test sanguin général afin d’entendre, dans la plupart des cas, des paroles calmes.. Très probablement, il y a une réaction tout à fait normale de l’organisme de l’enfant à l’invasion de l’infection ou des bactéries.