Inflammation des végétations adénoïdes: causes, symptômes, complications possibles. Traitement de l’inflammation des végétations adénoïdes: une intervention chirurgicale est-elle nécessaire?

Les adénoïdes sont une maladie grave qui se développe en raison de la prolifération du tissu lymphoïde dans le nasopharynx.

Considérons plus en détail les symptômes de l’inflammation des végétations adénoïdes et les moyens de traiter une telle maladie.

Les principales causes de l’inflammation des végétations adénoïdes

Les adénoïdes peuvent être à la fois une maladie distincte et se dérouler dans le contexte d’autres pathologies, accompagnées d’une inflammation du nasopharynx et de l’oropharynx.. À son tour, nous devrions souligner ces causes et facteurs prédisposants au développement des végétations adénoïdes:

1. Les processus pathologiques qui se produisent même pendant la grossesse et le traumatisme à la naissance peuvent plus tard causer des végétations adénoïdes chez l’enfant.

2. Récemment souffert de laryngite, sinusite ou amygdalite, qui a provoqué une inflammation sévère et déclenché une augmentation des végétations adénoïdes chez l’homme.

3. Diathèse lymphatique ou prédisposition allergique.

4. Les rhumes prolongés qui n’ont pas été guéris.

5. Amygdalite

6. Grippe

Les symptômes et les signes d’inflammation des végétations adénoïdes

Comme vous le savez, les végétations adénoïdes – c’est une maladie assez longue, qui se développe progressivement et affecte de nombreux systèmes du corps. Il se manifeste par de tels symptômes:

1. Déficience auditive.

2. Manque d’oxygène, ce qui provoque un retard dans le développement mental et physique de l’enfant.

3. L’apparition de l’irritabilité.

4. Larmoiement.

5. Trouble du sommeil

6. Maux de tête

7. Faiblesse.

8. Respiration orale, à la fois dans un rêve et dans la journée.

9. Apparence de ronflement.

10. La rhinite chronique, qui n’est pas traitée avec des médicaments conventionnels.

11. La congestion nasale (se produit en raison de la transmission des végétations adénoïdes par les canaux dans la cavité nasale).

12. Rhinite

13. Formation d’une expression faciale spéciale (adénoïdale). Il se développe avec une bouche constamment ouverte et une congestion nasale. Aussi, à cause de cela, la déformation de l’occlusion est possible.

Inflammation des végétations adénoïdes: traitement et diagnostic

Pour identifier les végétations adénoïdes, vous devez subir ces procédures de diagnostic:

1. Recherche de doigt,à laquelle le médecin évaluera l’état général du nasopharynx, le niveau d’augmentation des végétations adénoïdes et la négligence de l’inflammation. Cet examen est fait en insérant dans la bouche du patient l’index.

2. RhynoscopieEst-ce une procédure dans laquelle un médecin examine le nasopharynx avec un petit miroir. Cette méthode aidera à voir la taille des végétations adénoïdes et l’état général des canaux nasaux.

3. Examen d’endoscopieêtre effectué avec un endoscope. Cette méthode est considérée comme la plus fiable et indolore pour le patient.

Le traitement général des végétations adénoïdes est divisé en deux catégories distinctes:

• traitement traditionnel avec des médicaments;

• traitement chirurgical (opération).

Traditionnel (traitement conservateur) est effectué avec de telles indications dans l’état du patient:

1. Si les glandes du patient sont légèrement agrandies, mais pas encore critique.

2. Le patient présente tous les signes d’une inflammation sévère (rougeur).

3. Le patient n’a pas de troubles glandulaires.

Habituellement, avec un traitement médicamenteux, de tels médicaments sont prescrits:

1. Antihistaminiques, qui visent à l’élimination des réactions allergiques. Ils protègent contre la formation de substances pouvant contribuer à l’inflammation et au gonflement. En outre, ces médicaments réduisent la sécrétion de mucus, la douleur et l’écoulement nasal.

Le plus souvent, un médicament tel que Diazoline. Le dosage et la méthode de prise sont choisis pour chaque patient individuellement, selon la complexité et le degré de la maladie.

2. Préparations antiseptiques à usage topique (Protagol, Collarlog).

3. Médicaments polyvitaminiques pour renforcer l’immunité.

En outre, l’échauffement et d’autres procédures de physiothérapie sont souvent utilisés.

La durée du traitement avec des médicaments est également individuelle. Habituellement, le cours de la thérapie va de deux à trois semaines. Dans ce cas, il est souhaitable que le patient soit dans un environnement hospitalier afin d’être sous surveillance médicale constante.

Il est important de dire que vous ne devriez pas traiter de façon indépendante un enfant. Tous les médicaments utilisés doivent être approuvés par le médecin traitant.

Le traitement chirurgical est indiqué dans de tels cas:

1. Lorsque le traitement médicamenteux n’a pas donné les résultats attendus (après 2-3 semaines de traitement, le patient ne voit aucune amélioration).

2. Lorsque les végétations adénoïdes ont augmenté considérablement et complètement bloqué la respiration nasale.

3. Le patient subit une privation d’oxygène.

4. Les végétations adénoïdes provoquent la propagation de bactéries pathogènes et d’infections (streptocoques, staphylocoques, etc.). Cette condition est particulièrement dangereuse, car elle peut provoquer une inflammation, une inflammation, etc.

5. Identification des végétations adénoïdes du troisième degré, qui entravent considérablement la respiration normale d’une personne. De plus, dans un tel état, le patient risque la formation de complications (perte auditive, développement de maladies respiratoires chroniques, etc.). Pour cette raison, une intervention chirurgicale urgente est nécessaire.

6. La déficience auditive peut se produire avec la prolifération des végétations adénoïdes, qui vont fermer la lumière du tube auditif.

7. Arrêt respiratoire soudain ou apothéose dite nocturne. Ceci est l’une des complications les plus graves, dans laquelle le patient ne respire pas pendant 10-20 secondes. Il se développe avec la racine de la langue qui coule.

Dans cette condition, la mâchoire inférieure est abaissée, et la langue elle-même peut provoquer une plastie du larynx et une suffocation. En même temps, si cela se produit la nuit, l’enfant peut être léthargique et fatigué le matin.

8. Détection des végétations adénoïdes chez les adultes. En dépit du fait que les végétations adénoïdes antérieures étaient considérées exclusivement comme une maladie infantile, il arrive parfois qu’elles se produisent même à l’âge adulte.

Dans ce cas, l’opération est nécessaire pour une personne car, très probablement, la pharmacothérapie traditionnelle ne donnera pas les résultats attendus. L’opération aidera à résoudre le problème immédiatement et à prévenir le développement de complications.

L’intervention chirurgicale dans les végétations adénoïdes s’appelle l’adénotomie. Cela se fait dans les hôpitaux et les ambulatoires.

Avant l’adentomie devrait être préparé. Pour cela, vous avez besoin de:

1. Remettre les analyses (l’analyse générale de l’urine et du sang).

2. Subir un deuxième examen avec le thérapeute.

3. Effectuer une endoscopie.

4. Pour être examiné chez le médecin, qu’il a examiné les végétations adénoïdes et a défini le volume de l’opération à venir.

L’adénotomie est toujours faite sous anesthésie locale. Si l’opération n’est pas trop importante, les médecins peuvent se limiter à une anesthésie générale à court terme, dans laquelle le bébé s’endort pendant une courte période.

La procédure elle-même est effectuée en utilisant un dispositif spécial avec un couteau en forme d’anneau – un adénotope.

En ce qui concerne les complications possibles, l’élimination des végétations adénoïdes passe presque toujours sans danger, sans entraîner de conséquences indésirables sous forme d’infection, d’inflammation ou de saignement.. L’enfant peut rentrer chez lui quelques heures après l’opération.

Pour que les plaies cicatrisent plus rapidement, le patient doit suivre ces conseils après l’opération:

1. Ne mangez rien de froid ou de chaud.

2. Abandonner l’utilisation d’aliments épicés ou gras.

3. Refuser d’exercer.

4. Il vaut mieux ne pas crier pour que les lignes ne vous fatiguent pas la gorge.

Les contre-indications directes pour l’adénotomie sont:

1. Violation de la coagulation du sang.

2. L’hémophilie.

3. Leucémie

4. Maladies du sang.

5. L’anémie

6. Diverses pathologies du système cardiovasculaire.

7. Une augmentation de la glande du thymus.

8. Maladies infectieuses aiguës (angine, pneumonie, bronchite et. n). Dans ce cas, l’opération peut être effectuée trois semaines après la récupération.

Les contre-indications relatives à la chirurgie sont:

1. Infection fongique du nasopharynx.

2. La période de grossesse ou d’allaitement du patient (en raison du stress, une femme peut perdre du lait, et prendre des médicaments et l’anesthésie dans une situation particulière est extrêmement indésirable).

3. Diverses pathologies du système rénal.

Si la maladie est sous une forme non annoncée, alors les remèdes populaires aideront à y faire face. Les plus efficaces d’entre eux sont:

1. Boire un cocktail de miel, de jus de citron et d’eau bouillie (un verre d’eau 1 heure). l. miel et autant de jus).

2. Se gargariser avec du thé vert trois fois par jour.

3. Donner à l’enfant de l’ail râpé mélangé avec du miel. Il est souhaitable qu’il l’ait mangé après le dîner.

4. Prenez un bain chaud avec des huiles essentielles.

5. Se gargariser avec une décoction de camomille, d’écorce de chêne ou de thym.

6. Vous pouvez donner à l’enfant du lait chaud au curcuma.

7. Traitement au miel et au jus de betterave. Pour ce faire, mélanger ces deux ingrédients en quantités égales et donner au bébé une cuillère à café deux fois par jour.

8. Mélanger la camomille, la feuille de bouleau et l’eucalyptus. Versez de l’eau bouillante et insistez pendant une heure. Rincer la gorge préparée deux fois par jour.

Inflammation des végétations adénoïdes: traitement et prévention

Pour empêcher le développement d’adénoïdes, on devrait adhérer aux recommandations du médecin:

1. Améliorer l’immunité de toutes les manières possibles. Pour ce faire, il est conseillé de faire du sport, de faire un lavage de serviette humide, de se promener régulièrement à l’air frais.

2. Mangez beaucoup de légumes frais, de fruits et de jus les. Il va enrichir le corps avec des vitamines et renforcer l’immunité, en particulier dans la période automne-printemps.

3. Il est nécessaire de boire des complexes de vitamines de temps en temps.

4. Si un enfant souffre souvent d’un rhume ou d’une rhinite, il est nécessaire de prendre des mesures, car une inflammation prolongée du rhinopharynx peut facilement provoquer une augmentation des végétations adénoïdes.

5. Vous pouvez prendre des médicaments qui augmentent l’immunité. Les meilleurs médicaments de ce groupe sont Immunal et Ribomunil. Donner leur enfant est autorisé qu’après avoir consulté un médecin.