L’acné chez les nouveau-nés: les principales causes et conséquences. Acné nouveau-né – que faire s’il y avait une acné

Les nouveau-nés atteints d’acné (pustulose céphalique néonatale) ressemblent à de petits boutons blancs ou jaunâtres sur le visage et le cou du bébé et peuvent être trouvés sur la peau immédiatement après la naissance du bébé, même à l’hôpital.

Dans de nombreux cas, l’acné apparaît 2-3 semaines après la naissance. Les éruptions peuvent être simples et multiples, couvrant l’ensemble du visage de l’enfant. Environ 30% des enfants sont présents.

Ces boutons sont de nature physiologique et ne nécessitent pas de traitement particulier: ils passent spontanément après quelques semaines.

Causes de l’acné chez les nouveau-nés

L’une des principales causes de l’acné néonatale est le fond hormonal du bébé.

Crise hormonale

Cela s’explique par l’imperfection du système endocrinien et la forte teneur au moment de la naissance dans le corps de l’enfant, en plus des hormones génétiquement produites de la mère. C’est la soi-disant crise hormonale du nouveau-né, qui se développe de 3 à 7 jours de la vie de l’enfant. Dans de tels cas, en plus des éruptions sur la peau, un nouveau-né peut éprouver des symptômes de la puberté:

• mastopathie physiologique;

• œdème des organes génitaux externes;

• l’hydropisie des œufs chez les garçons;

• Métrorragie chez les filles.

Cela est dû à la grande quantité d’œstradiol entrant dans le corps de l’enfant à la fin de son développement prénatal, si une femme a développé un taux élevé d’œstrogènes pendant la grossesse. Ils sont nécessaires pour que le bébé forme du tissu adipeux sous-cutané et favorisent l’apparition de l’acné. Dans de tels cas, si nécessaire, l’hormonothérapie est utilisée pour niveler le fond hormonal de l’enfant.

D’autres raisons

En outre, avec l’acné les raisons néonatales sont:

• le facteur génétique (en présence de diverses formes d’acné dans le passé de la mère – la prédisposition héréditaire joue un rôle);

• Sous-développement des glandes sébacées – ils ne peuvent pas faire face à la surabondance de graisse épaisse produite sous l’influence des hormones, ils deviennent bloqués;

• augmentation de la multiplication des levures lipophiles, conduisant au développement du processus inflammatoire.

Acné nouveau-nés – que faire

Lorsque vous développez l’acné nouveau-né, que faire – le pédiatre répondra, après avoir examiné l’enfant. En règle générale, cette éruption n’a pas besoin de traitement, car il s’agit d’un phénomène temporaire associé à un réarrangement hormonal de l’organisme d’un enfant. L’éruption cutanée sur la peau du bébé n’est pas contagieuse, elle n’est pas transmise aux autres par quelque moyen que ce soit.

Avec la normalisation du système endocrinien et reproducteur, la fonction des glandes sébacées. L’éruption disparaîtra progressivement, sans traitement supplémentaire. Cette période prend environ 2 à 6 mois. Si le mode correct, créé par l’enfant, le délai est réduit à plusieurs semaines. Il est important tout le temps de la naissance, observer un certain nombre de règles pour les soins de la peau de bébé. Il est nécessaire d’adhérer à plusieurs principes de base:

• les procédures d’hygiène (lavage, baignade) doivent être régulières, pour leur usage, seuls les moyens destinés aux enfants doivent être utilisés;

• bains d’air et de soleil – évitez la lumière directe du soleil, et aussi – la poussière, le vent, le froid.

Ce qui ne peut pas être fait avec les nouveau-nés acné

Contre-indiqué dans l’acné:

• Appliquer des crèmes, lotions, huiles, y compris la crème pour enfants sur les zones cutanées avec des éruptions, il est gras et peut aggraver le cours de l’acné: sous le film huileux, le développement d’un processus inflammatoire est possible en raison du colmatage des glandes sébacées. Également non recommandé poudre ou crèmes et onguents avec des antibiotiques. La peau doit être sèche et propre. Si l’éruption est trop importante, vous pouvez utiliser du Sudokrem, Bepanten, Eplan ou de la pommade au zinc (après avoir consulté un pédiatre) – ils sèchent bien les éléments inflammatoires. Pour les appliquer il faut pointer, en petite quantité, deux fois par jour. L’onguent de zinc est appliqué tous les trois jours. Il est permis d’utiliser des produits cosmétiques avec l’étiquetage: “Dès les premiers jours de la vie”.

• Extrusion des éléments de l’éruption – l’infection et le développement de l’inflammation peuvent se produire. À l’avenir, sur le site du processus inflammatoire, des cicatrices laides peuvent apparaître, ce qui est difficile à éliminer.

• Lubrification avec des antiseptiques (vert, chlorophyllite et autres).

• L’excitation d’une mère qui allaite – elle stimule la production de l’hormone cortisol. Il aide à augmenter les problèmes de peau chez l’enfant.

Traitement pour les complications de l’acné

S’il y avait une complication, et un processus purulent développé en présence de nouveau-nés acné – que faire, déterminer le pédiatre. Il nommera un traitement complexe, car sans une thérapie adéquate, le temps pour la normalisation de l’état de la peau sera prolongé pendant une longue période. L’automédication dans ce cas n’est pas recommandée. La thérapie en cas de complications comprend:

• médicaments antibactériens;

• la thérapie vitaminique;

• antihistaminiques;

• immunostimulants;

• traitement local (traitement antiseptique).

Néonatalogiste ou pédiatre sélectionne les dosages de médicaments en fonction de l’âge et du poids de l’enfant, assigne la multiplicité et la durée de leur réception. Dans de rares cas, lorsque l’éruption cutanée ne guérit pas longtemps, une thérapie au laser est prescrite.

Un tel traitement devrait être administré aux bébés prématurés affaiblis, en l’absence de bons soins et de nutrition, et. Si ma mère a essayé de faire sortir les éléments de l’éruption. Il y a un danger d’infection, le développement d’un état septique dans un contexte de faible immunité.

Remèdes populaires

Parlant du traitement traditionnel de l’acné chez les nouveau-nés, il faut se rappeler que toutes les méthodes, même les plus inoffensives, doivent être convenues avec le médecin. Dans le même temps, vous pouvez appliquer des recettes folkloriques à une mère qui allaite, mais pas à un enfant. Tout traitement d’un nouveau-né avec des herbes est effectué uniquement par la mère – l’enfant peut développer une réaction imprévisible aux composants à base de plantes.

Baignade

Même le bain d’un nouveau-né est recommandé dans l’eau bouillie propre, afin de ne pas irriter la peau et ne pas provoquer une réaction allergique. À ce jour, les pédiatres ne conseillent pas aux enfants en bonne santé de prendre un bain avec des décoctions à base de plantes pour la même raison. Mais il est permis d’essuyer la peau du visage dans la lésion: elle exclut l’inhalation de fumées végétales, réduit le risque d’allergies, a un effet bénéfique sur la peau délicate du visage. Les herbes les plus efficaces et les plus sûres sont la ficelle et le calendula. Commencer le traitement avec l’utilisation de l’un d’entre eux. Si aucune irritation ou allergie n’a suivi, une seconde. La procédure est effectuée 2-3 fois par jour. Essuyer soigneusement la place des éruptions cutanées, ne pas frotter, ne pas appuyer sur la peau.

Si l’éruption apparaît sur le corps, il est permis d’utiliser une solution faible de manganèse. Pour ce faire, diluer 1 g de poudre dans 1 litre d’eau et ajouter cette solution à l’eau de baignade. Devrait être une teinte faiblement rose. Se baigner doucement, en évitant la pénétration de l’eau dans les yeux et le bébé muqueux.

Vitaminothérapie

Étant donné que la peau a besoin de vitamines, en particulier A et E, qui contribuent à la guérison active et à la récupération de l’épiderme, la mère et l’enfant ne devraient pas avoir de déficit en eux.. Mais les vitamines liposolubles, qui sont A et E, sont dangereuses pour leur surdosage, elles ont de nombreux effets secondaires graves. Par conséquent, la dose quotidienne normale de leur nouveau-né devrait recevoir de la mère à travers le lait, à condition que l’allaitement maternel.

Jus

Il est recommandé d’introduire les jus de fruits dans la ration de la femme qui allaite. Jus efficace, composé d’un nombre égal de pomme, de carotte et de citrouille fraîchement pressés. Boire une fois, le matin, dans la quantité de 40 grammes. L’organisme de l’enfant peut réagir au jus en tant qu’allergène, par conséquent, au début d’une telle thérapie vitaminique, les premières portions devraient être diluées dans la moitié avec de l’eau.

Aloe

L’aloès contient un grand nombre de substances biologiquement actives, de substances antiseptiques, de vitamines, de microéléments, de complexes immuns. En relation avec l’effet irritant possible sur la peau du nouveau-né, il n’est pas recommandé d’utiliser l’aloès sous quelque forme que ce soit chez un enfant. Mais la mère peut prendre 10 g de jus frais, en ajoutant quelques grammes de citron, une fois par jour.

Il y a quelques caractéristiques de faire du jus. À cet effet, les feuilles inférieures d’une plante âgée de trois ans ou plus. On croit que les propriétés curatives apparaissent dans l’aloès après 3 ans. Leur effet thérapeutique persiste pendant 4 heures. Par conséquent, il est recommandé de les appliquer immédiatement après la séparation de l’usine. Les feuilles sont bien lavées, pelées. Ensuite, ils coupent soigneusement la couche externe et sont utilisés pour faire du jus.

Mais de nombreux experts estiment nécessaire d’utiliser la plante après stockage dans le réfrigérateur pendant 2 semaines. Après cela, ils sont écrasés et pressés à travers la gaze pour produire du jus.

Certaines sources se référant aux études de scientifiques américains indiquent la présence de cancérogènes dans l’aloéine (jus de plante, situé entre la peau et le gel de la feuille). Par conséquent, pour la préparation de jus frais, vous devez nettoyer les feuilles de la peau et utiliser un gel.

Herbes

De même, le traitement aux herbes. Il est permis deux fois par jour de prendre le thé (ou la décoction) de la camomille. Il est cuit à la vapeur dans l’eau et bu dans une forme chaude. Vous pouvez ajouter une petite quantité de sucre et de jus de citron. Le miel est contre-indiqué – il contient beaucoup d’allergènes.

La séquence et le viburnum nettoient la peau en raison de la teneur élevée en flavonoïdes. Le thé est préparé à partir de 60 g d’un mélange d’herbes pour 1 litre d’eau bouillante. Boire trois fois par jour pour 100 ml.

L’acné des nouveau-nés est un état physiologique de la peau qui ne nécessite pas d’interventions et avec de bons soins de l’enfant qui passe par lui-même. En l’absence de complications, il n’y a pas besoin de traitement. En plus d’un soin attentif pour le bébé, la mère a besoin d’une bonne nutrition et de l’attention du père – la peau sera complètement saine après deux semaines.