Le bébé rote après s’être nourri – pourquoi ça arrive. Quand la régurgitation après avoir mangé est normale, et quand est-ce dangereux?

Pourquoi le bébé crache-t-il après s’être nourri? Un parent rare aura de la chance, qui n’a pas posé une telle question après la naissance d’un nouveau membre de la famille.Qu’est-ce qui est dangereux pour la régurgitation? Pourquoi ce processus a-t-il lieu? Que devrais-je rechercher? Comment se comporter correctement? Vous trouverez des réponses à toutes ces questions dans cet article.

Causes de la régurgitation chez les nourrissons

Il est généralement admis que la principale raison est l’ingestion de grandes quantités d’air. Il ne rentre tout simplement pas dans un petit estomac, car il revient sous une forme qui effraie et alarme tous les parents.

Les pédiatres soulignent également que de tels facteurs causent une régurgitation:

1. Mauvais jour et régime alimentaire. Rappelez-vous, si vous voulez que l’enfant éprouve le moins possible d’inconfort, alors le processus d’alimentation devrait se dérouler strictement selon l’heure.. Manger avant que le lait ait eu le temps de digérer complètement.

2. Sucer trop actif.

3. Lors de l’alimentation, le mamelon est incorrectement appliqué. Le résultat est des crevasses entre la bouche du bébé et la poitrine. La même situation peut être difficile et les enfants-artisans. Un gros trou dans le mamelon provoque une régurgitation.

4. Augmentation de la formation de gaz dans le tractus gastro-intestinal. Ici tout est directement lié à la malnutrition de la mère qui allaite.

La régurgitation peut être causée à la fois pour une raison et immédiatement pour plusieurs de cette liste. Si vous remarquez des erreurs dans la façon dont le régime de la journée est construit ou ne vous limitez pas à la nourriture, alors essayez de corriger la situation le plus rapidement possible.

Une exception à toutes les règles est l’intolérance banale du lait maternel. Oui-oui, avant que vous puissiez penser que le lait est le meilleur que vous pouvez donner à votre enfant, mais en fait, il y a des tours inattendus. Avec ce problème, vous devriez consulter un médecin en qui vous pouvez avoir confiance. Sa tâche – nommer un mélange qui a un effet antireflux.

Les causes physiologiques de la régurgitation

En passant, la régurgitation dans la plupart des cas est une condition normale, qui aura lieu dans 6 mois. La chose est dans certaines caractéristiques de la structure du tube digestif supérieur chez les nourrissons. Parmi eux:

• oesophage court;

• rétrécissement léger de l’œsophage;

• faiblesse du muscle circulaire inférieur;

• Sous-développement du sphincter musculaire à l’entrée de l’estomac;

• la nature non-formée du système de mouvement de la nourriture le long du tractus gastro-intestinal et ainsi de suite.

Mais comme dans n’importe quel processus, ici aussi il y a quelques pièges, ou plutôt les facteurs, qui devraient faire l’objet d’une attention particulière, afin d’éviter l’apparition de maladies.

Quand la régurgitation après l’alimentation est dangereuse

Bien sûr, chaque cas est individuel, donc l’option idéale, quand la mère sait toujours vers qui se tourner.

• La régurgitation peut être menacée si elle survient après chaque repas, et le volume augmente constamment (la norme est de 5 à 30 ml à la fois). Si vous ne pouvez pas comprendre les volumes que votre enfant donne, il suffit de verser quelques cuillères à soupe de lait sur la table et de le comparer avec le résultat de la régurgitation;

• La masse a une couleur verdâtre ou jaunâtre, dans laquelle le mucus ou les veines de sang sont visibles;

• L’enfant vous indique la douleur dans l’abdomen pendant la régurgitation;

• L’enfant ne prend pas de poids et est très en retard par rapport aux normes d’âge selon les normes modernes.

Très souvent, ce processus désagréable et alarmant devient plus fréquent avec ARVI, fièvre ou infection intestinale.

Pourquoi signalons-nous constamment la communication avec des spécialistes? Parfois régurgitation est normale, et après quelques mois, il est un symptôme de la pathologie du tractus gastro-intestinal, le foie, le système nerveux, le métabolisme.

Régurgitation systématique de la “fontaine”

Ce phénomène chez les nouveau-nés est considéré comme le plus dangereux. Si vous remarquez ce genre, il est plus probable de voir un médecin! Aucun conseil des mamans expérimentées dans le World Wide Web ne deviendra pas une baguette-zashchalochkoy, et peut conduire à des processus irréversibles. Un enfant peut même s’étouffer avec ses propres vomissements.

Que montre la fontaine?

• des problèmes évidents avec le tractus gastro-intestinal;

• le résultat d’une blessure à la naissance au cerveau;

• infection intestinale ou empoisonnement.

S’il y a eu un traumatisme cérébral, seul le neurologue d’un enfant pourra l’aider.

Régurgitation par le nez

Rarement, mais il y a des situations où un enfant régurgite par le nez. Ce phénomène est aussi très dangereux. Cela conduit au développement de polypes et de végétations adénoïdes. À l’avenir, il y aura un besoin d’intervention chirurgicale.

L’intégrité des membranes muqueuses du nez et des sinus est perturbée, grâce à l’acide chlorhydrique et à des morceaux de protéines de lait. Si cela arrive avec votre bébé régulièrement, vous devez consulter un pédiatre.

Lorsque vous n’avez pas besoin de vous inquiéter de la régurgitation après avoir mangé

Mais comment comprenez-vous si vous devez vous inquiéter et considérer la régurgitation comme faisant partie de la norme ou y a-t-il un problème? Rappelez-vous quelques règles qui vous seront utiles à l’avenir:

• Après la régurgitation, l’enfant se comporte calmement et ne pleure pas. On ne parle pas d’irritabilité ou de léthargie.

• Tout est bon avec une chaise.

• Le printemps ne tombe pas.

• Le bébé ne perd pas de poids, mais augmente systématiquement et constamment son poids.

• Le bébé ne régurgite pas avec une fontaine.

• Le bébé ne régurgite pas par le nez.

Dans ces cas, il n’y a pas de raison de s’inquiéter.

Comment prévenir (réduire) la régurgitation chez un enfant après avoir mangé

1. Ne pas nourrir l’enfant dans une position horizontale. Parfaitement semi-vertical. La tête et le haut du corps doivent être à un angle de 60 degrés par rapport au sol.

2. Avant la procédure, pratiquez un petit massage de l’abdomen, et posez également le bébé sur son ventre pendant quelques minutes.

3. Nourrissez toujours votre bébé en même temps.

4. Ne nourrissez pas un enfant qui pleure. Calmez le bébé pour qu’il se concentre sur une procédure calme et agréable.

5. Si l’enfant se nourrit de la préparation, assurez-vous qu’il fait chaud.

6. Tenez la bouteille à un angle tel que le mamelon soit complètement rempli avec le mélange.

7. Après avoir mangé, soulevez le bébé “dans une colonne”. Parfois, vous devez garder le bébé et 20 minutes. Dans cet état, la régurgitation se produit beaucoup moins fréquemment. Le gamin va juste abandonner l’air.

8. Soyez prudent. Allonger sur l’épaule ou une couche de genou lors de l’alimentation.

9. Oubliez les jeux actifs après l’alimentation. Donnez au bébé le temps de se détendre.

10. Mélange de lait doit être sélectionné, guidé par les recommandations du médecin, et pas un rabais dans le supermarché ou la pharmacie.

Quels examens sont nécessaires s’il y a lieu

Si les recommandations ne vous aident pas et que vous êtes tourmenté par des doutes sur la nature de la régurgitation du nouveau-né, l’enfant perd du poids, alors vous devriez comprendre quel diagnostic montrera le résultat le plus correct et vous donner des recommandations précises pour le traitement.

• examen échographique;

• rayons X;

• un test sanguin clinique général;

• Analyse des selles.

Il existe d’autres tests diagnostiques qu’un médecin peut prescrire si nécessaire.

Un très court laps de temps passera, et vous apprendrez la chose principale – la raison.

Quelques conclusions

Comme le montrent les statistiques, de nombreux enfants cessent de régurgiter après avoir appris à s’asseoir. Mais nous rappelons que chaque cas est un individu. Parfois, vous observerez de petites flaques près du bébé et à 7 mois.

Si la régurgitation est une simple immaturité du tube digestif et que l’enfant se sent bien, il n’est pas nécessaire de déclencher une alarme. Le corps va se développer, très vite tout va se mettre en place.

Rappelez-vous que maintenant votre meilleur ami et assistant devrait être un pédiatre pour les enfants. Quoi qu’il en soit, au moins une conversation sur la nature de la régurgitation chez le bébé ne prend pas beaucoup de temps, elle ne sera pas superflue, elle vous permettra de vous calmer, et peut-être, cela sauvera l’enfant des conséquences négatives.

En conclusion, je voudrais dire à propos d’une méthode qui aide de nombreuses mères modernes à éviter les effets négatifs de la régurgitation sur les vêtements et les meubles. Laissez-vous toujours une petite bouteille d’eau et de soda au bout de vos doigts. Il suffit de frotter le chiffon avec le contenu de la bouteille. Cette combinaison ne permettra pas aux taches de fixer et de débarrasser les meubles, les vêtements d’une odeur désagréable.

La santé de l’enfant est la chose la plus importante que vous avez. Faites attention et vous n’aurez pas le temps de regarder en arrière, et avant que vous soyez un adulte en bonne santé qui est sincèrement reconnaissant envers sa mère. Régurgitation chez les enfants – cela semble effrayant seulement quand vous gagnez de l’expérience avec le premier-né. Mais si vous regardez dans la situation en détail, vous pouvez comprendre que le problème lui-même n’est pas horrible et inévitable. Si vous vous souvenez de tout ce que nous avons écrit aujourd’hui, vous savez quoi faire dans une situation discutable – rendre visite à un médecin.

Nous vous souhaitons, ainsi qu’à votre enfant, une bonne santé et bonne humeur!