Les boutons des enfants. Si un enfant a des boutons sur son visage ou son corps – quelle pourrait être la raison et quoi faire.

L’apparition de boutons sur le corps fragile ou sur le propre visage du bébé fait que maman est concernée.

L’infection ou la chaleur, une allergie ou juste des dents hachées – comment comprendre ce qui a causé le symptôme inattendu et si vous inquiéter?

Pour cela, il est nécessaire de comprendre pourquoi les boutons des enfants peuvent apparaître et comment déterminer en apparence la nature de leur apparence.

Boutons dans un nouveau-né

Déjà dans les premiers jours après la naissance, les miettes peuvent avoir des éruptions cutanées, ce qui provoque une légère panique chez la jeune mère. Ils peuvent être situés sur le visage d’un bébé ou couvrir un petit corps, et les raisons de leur apparence – quelques-uns.

1. Nouveau-nés acné– Près d’un tiers des enfants réagissent ainsi à une surabondance d’hormones maternelles. Les miettes de la naissance et jusqu’à six mois sont sujettes aux éruptions cutanées. Les rouges à boutons blancs purulents sont le plus souvent situés sur les joues, les oreilles, le front, parfois, en petites quantités, sur le dos ou la poitrine. Ils ne causent aucun problème à la miette, ne démangent pas et ne blessent pas, il vous suffit d’attendre le processus d’élimination complète des hormones du corps du bébé. Un traitement spécial n’est pas requis. Vous pouvez essuyer la peau avec une solution de camomille ou de ficelle et suivre sa pureté et sa sécheresse.

2. Nationalité– de minuscules points blancs couvrant la face d’une mie sont le résultat de l’inactivité du fer sébacé non formé. Ils peuvent être retardés pendant un long 4-6 semaines, mais le traitement ne nécessite pas. Seulement en cas d’inflammation, qui signale la rougeur de la peau et l’anxiété du bébé, il faudra demander l’aide d’un médecin. L’inflammation peut provoquer les actions de maman – lubrification inutile par divers moyens et tentatives de presser le bouton. Une telle interférence peut laisser une trace de vie sous la forme de petites cicatrices, de sorte que les mères devraient s’abstenir d’expériences dangereuses.

3. Allergie– la raison peut être non seulement la malnutrition de la mère allaitante ou la composition de la formule, mais aussi la poudre détergente. Pour laver les vêtements des enfants, vous devez utiliser uniquement un produit hypoallergénique, qui élimine les effets indésirables sur la peau délicate des miettes. La source d’une réaction allergique peut également devenir des poils d’animaux ou des cosmétiques pour bébés. Une fine éruption se transforme en taches rouges avec des croûtes squameuses et peut démanger. Dans ce cas, le pédiatre qui déterminera l’allergène et prescrira les médicaments nécessaires sera requis.

4. Chemise– résultat de l’emballage excessif d’un nouveau-né. De petits boutons rougeâtres se trouvent sur le cul du bébé, dans l’aine, les plis cervicaux et les aisselles. Se baigner avec l’ajout de décoction de brocoli ou de camomille aidera à se débarrasser des ennuis, mais maman devrait:

– faites attention à la température de l’air dans la pièce (optimale – 18-22 degrés);

– ouvrir l’enfant pour prendre des bains d’air;

– utiliser des vêtements uniquement à partir de matériaux naturels;

– Changez les pampers plus souvent.

Habituellement, les boutons d’enfant, à l’exception des allergies et de l’inflammation, ne nécessitent pas d’intervention, et après un certain temps, la peau du bébé redevient lisse et tendre.

Important!Vous ne pouvez pas presser les boutons qui sont apparus chez les nourrissons, utilisez zelenok, des solutions d’alcool, des antibiotiques et des onguents hormonaux!

Boutons dans un enfant des premières années de la vie

Les éruptions cutanées des bébés peuvent être conditionnellement divisés en deux grands groupes – infectieux et non-infectieux. La couleur et l’emplacement des boutons, le bien-être général de l’enfant peuvent dire à la mère attentive la raison de leur apparition. Parfois, vous pouvez faire face au problème vous-même, et parfois vous avez besoin d’une consultation d’un médecin. Cependant, dans tous les cas, ignorer leur apparence n’en vaut pas la peine.

Boutons chez un enfant et infection

Parfois, la cause des éruptions cutanées sur la peau des enfants peut ne pas être si inoffensive. Beaucoup de maladies infectieuses se font sentir par une éruption cutanée spécifique. Pour ne pas manquer le début d’une maladie, il faut connaître les particularités de sa manifestation:

1. La varicelle est une maladie infectieuse extrêmement désagréable et contagieuse causée par le virus de l’herpès. Rash est un petit boutons, rempli de liquide, qui sont intolérablement démangeaisons. Ils peuvent être situés dans tout le corps de l’enfant et même sur les muqueuses. Peu de temps après l’éruption, les vésicules éclatent et à leur place apparaissent des plaies. La maladie s’accompagne d’une forte augmentation de la température à des chiffres élevés et un mal de tête.

2. Scarlatine – une éruption punctiforme abondante qui couvre tout le corps d’un enfant en bas âge. Il provoque des démangeaisons sévères et est regroupé en stries rouges dans les endroits de plis – aisselles, dans l’aine, sous les genoux. L’éruption s’accompagne d’une forte fièvre, d’une inflammation des muqueuses dans la bouche, de raids sur les amygdales et de signes d’intoxication.. La peau du bébé est très sèche et rugueuse. Les petits boutons n’ignorent pas le visage du bébé, laissant seulement un triangle nasolabial libre.

3. Rougeole – une caractéristique distinctive de l’éruption de la rougeole – son apparition sur 4-5 jours de l’apparition d’une maladie aiguë. De petites taches rougeâtres et des bulles apparaissent sur le visage et le cuir chevelu, se propagent le lendemain sur le tronc, puis recouvrent les bras et les jambes de l’enfant.. Dans l’ordre inverse, l’éruption disparaît lors de la récupération.

4. La folliculite est le résultat d’une atteinte virale ou bactérienne du corps. La maladie survient chez 10% des enfants, en particulier ceux qui vivent dans des régions à climat chaud. La cause la plus fréquente est le staphylocoque, mais parfois – des lésions fongiques de la peau ou des infections parasitaires. Avec une forme superficielle de la maladie, une rougeur indolore apparaît d’abord, suivie d’une pustule avec une masse purulente au milieu. La forme profonde se manifeste par une formation dense et douloureuse avec des cheveux percés. Localisée dans l’emplacement des follicules pileux, souvent dans la tête. Dans ce cas, vous devez contacter le médecin pour un traitement approprié. Les pustules à ouverture automatique et l’utilisation de médicaments ne sont pas recommandées pour éviter les complications désagréables.

5. Rubéole – une propagation de la foudre de petits boutons roses sur tout le corps – l’un des signes d’une maladie infectieuse de l’enfance. Dans le même temps, la température peut rester dans les chiffres autorisés, mais les ganglions lymphatiques cervico-occipitaux enflent et mal.

6. Streptoderma – boutons rouges aqueux peuvent signaler l’infection par les streptocoques. Sans une visite chez le médecin ne peut pas faire.

Pryshchiki noninfectieux premières années de la vie de l’enfant

Beaucoup de raisons qui peuvent provoquer l’apparition de boutons relativement «non dangereux» dans la carapace, font que maman étudie au moins certaines d’entre elles, pour ne pas s’inquiéter en vain:

– pryshchiki sur le menton – un phénomène fréquent avec dentition. La raison principale – salivation abondante. Pour faciliter la vie du bébé, vous n’avez pas besoin d’essuyer la salive, mais de la mouiller doucement;

– des boutons sur le cul – réaction à la couche. Lavage régulier avec une ficelle ou de la camomille et des bains d’air – la meilleure solution au problème. Vous pouvez utiliser la crème et la poudre recommandées;

– Pryshchiki sur le pape, dans l’aine, dans les plis de la peau – très probablement, le blabber, dont il a été dit plus haut, est à blâmer;

– boutons de couleur rouge sur le ventre – rougeole ou allergies. Le médecin est toujours prêt à aider à comprendre la cause et suggérer la bonne décision;

– les boutons après la vaccination – l’occasion de se présenter au pédiatre;

– dispersés dans tout le corps, inégale, les boutons rouges gonflés peuvent être le résultat de piqûres d’insectes. Il est conseillé de ne pas permettre une telle situation, car les enfants non seulement souffrent de démangeaisons, mais deviennent aussi victimes d’une réaction allergique ou de maladies dangereuses;

– Prychtchiki sur le prêtre ou les parties génitales peut témoigner de l’augmentation du contenu du sucre dans l’urine et être un attribut de Diabetum;

– pryshchiki sur le mucus – la raison peut devenir l’herpès, puis les éruptions sont transparentes et aqueuses. Si elles sont blanches et caillées – tout le blâme de blâme, ou la stomatite de candidose. Parfois pryshchikov signal sur les dents gâtées, donc le stomatologue résoudra très probablement le problème;

– à l’adolescence, dans le contexte des changements du fond hormonal, les boutons sont possibles dans toutes les couleurs et tailles. Ces manifestations désagréables se produisent en vieillissant, mais la peau doit être soigneusement entretenue.

L’opinion du Dr Komarovsky sur les boutons d’un enfant

Eugene Komarovsky estime qu’à un certain âge, l’apparition d’éruptions cutanées est justifiée et ne nécessite souvent pas de traitement particulier. Par exemple, les boutons adolescents chez les 12-14 ans est normal et est lié à l’activité hormonale. Cependant, lorsque les mêmes éruptions apparaissent chez une fille de 6-7 ans – c’est une occasion de refléter. La raison peut être soit au début de la puberté, ou en violation du travail des organes internes, et peut-être dans une violation banale des règles d’hygiène.

Souvent, les parents tentent de découvrir comment ces produits ou d’autres affectent, en particulier à l’adolescence, l’apparition de boutons. Dr. Komarovsky a souligné que la médecine ne peut pas donner une réponse sans équivoque à cette question – quelqu’un est blessé par le chocolat, pour une raison quelconque les crevettes ont mangé, et certains souffrent après une délicatesse avec des cacahuètes. Mais chaque adolescent s’est souvent associé à l’apparition de boutons avec de la nourriture mangée la veille, de sorte que vous pouvez déterminer la cause de la nourriture vous-même.

Le conseil du docteur Komarovsky aux adolescents:

– laver deux fois par jour – au moins, mais de préférence et pas plus souvent. Pour le lavage, n’utilisez que des mains – le coton et les débarbouillettes dans ce cas nuiront;

– en aucun cas resserrer les boutons;

– utiliser des outils spéciaux pour les problèmes de peau;

– éviter de balancer les cheveux sur le visage et de les toucher avec moins de mains;

– Ne comptez pas sur les rayons UV, leurs avantages sont grandement exagérés.

Le Dr Komarovsky croit qu’il est tout à fait possible pour tout pédiatre de découvrir la cause des boutons chez les enfants, puisque c’est un sujet assez bien étudié. Mais cela peut être fait par une mère attentive. Il conseille, quand les boutons apparaissent chez l’enfant, de se rappeler soigneusement le jour passé – que l’enfant a mangé, où il a marché et dormi, ce qu’il portait. Ne croyez pas combien intéressant sera révélé par une analyse approfondie de cette liste. Et ayant découvert la raison, pour faire face à un problème et une excitation vaine, ce sera facile.