L’exercice aérobique augmente la quantité de mémoire

Les scientifiques canadiens ont établi, dans le processus d’aérobic, que les gens deviennent plus intelligents.

La tâche de l’étude était de calculer l’effet sur le cerveau de l’activité physique régulière.

Les volontaires sont devenus 90 femmes de 70 à 80 ans, souffrant de distraction.

Avant le début de l’expérience, chaque participant à l’expérience a été fait une IRM, au cours de laquelle le cerveau a été mesuré, la mémoire de surveillance (hippocampe). Puis, en l’espace d’une demi-année, les participants à l’expérience deux fois par semaine étaient engagés dans l’aérobic.

Selon le type d’exercice (puissance, flexibilité et aérobie), les femmes ont été divisées en groupes. Il s’est avéré que seules les femmes qui étaient engagées dans l’aérobic, l’hippocampe a augmenté.