L’os sur le gros orteil fait mal – que faire? À quel médecin aller, si l’os sur le gros orteil fait mal, comment révéler la raison

Les maladies du système musculo-squelettique occupent une «deuxième» place honorable dans la structure de tous les appels aux médecins, en ne perdant que les pathologies du système cardio-vasculaire.

Le plus souvent il s’agit des lésions des petites articulations périphériques: doigts, orteils, etc.. La douleur dans le pouce peut être causée par une variété de causes, allant d’une blessure commune aux processus oncogéniques sévères. Il y a plus de questions que de réponses. Regardons la question plus en détail.

Causes de la douleur

Les raisons pour lesquelles le gros os du pouce sur la jambe fait mal, peuvent être très différents. Parmi les plus communs:

L’arthriteC’est une lésion inflammatoire-dégénérative de l’articulation et des structures musculo-squelettiques environnantes. Il n’affecte pas les os, mais les articulations. Les plus communs sont les petites articulations de la périphérie (poignets, articulations des doigts, orteils). Il frappe généralement à la fois les deux paires d’articulations sur deux extrémités. Il existe plusieurs types d’arthrite, selon l’étiologie du processus:

  L’arthrite podagricienne.C’est la cause la plus probable de la douleur dans les articulations des gros orteils, puisque ce sont eux qui frappent le plus souvent.

  Forme psoriasique de la maladie.Il agit comme une complication du psoriasis. La localisation coïncide en général avec le lieu de formation des croûtes psoriasiques.

  Polyarthrite rhumatoïde(à ne pas confondre avec les rhumatismes). Il se développe en raison de dommages auto-immuns sur le corps, lorsque l’immunité n’est pas capable de distinguer les cellules de «propres» des cellules «étrangères» et commence à attaquer les structures du cartilage.

    ArthroseNe confondez pas l’arthrite et l’arthrose, ce sont deux maladies complètement différentes. L’arthrose est caractérisée par une origine endogène (interne). Cette maladie entraîne lentement mais sûrement de graves déformations articulaires. Affecte souvent les petites articulations des doigts, etc.. Contrairement à l’arthrite, elle n’affecte pas les articulations appariées et n’est pas encline à généraliser le processus avec les lésions des organes internes et d’autres articulations du corps.

  Les blessures du gros orteil.Cela inclut des ecchymoses, des fractures incomplètes et complètes. Dans ce cas, l’origine du syndrome douloureux est connue en soi.

    Hygroma des articulations du pouce.Sinon, il est appelé kyste synovial. Il est formé à la suite de l’écoulement du fluide intra-articulaire dans les tissus environnants. Il ressemble à un petit joint souple dans la zone de la grosse articulation de l’orteil. Douleur à un degré modéré.

Ce sont les raisons les plus courantes de ce qu’un gros os du pouce fait mal sur la jambe. Dans la plupart des cas, cela ne fait pas mal aux os, mais aux articulations.

Symptômes concomitants et auto-diagnostic

L’auto-diagnostic est, bien sûr, nécessaire. Cela ne signifie pas que si vous soupçonnez votre problème, vous devez fuir à la pharmacie et “zatar” avec tous les médicaments possibles. Ceci est nécessaire pour un accès rapide à un spécialiste spécialisé. Quels sont les symptômes observés avec différentes maladies.

• Syndrome de douleur d’intensité différente. Si les os sur les gros orteils font mal, c’est déjà une excuse. Cela peut concerner l’arthrite. Avec l’arthrite d’origine rhumatoïde, le syndrome douloureux est intense, douloureux. La douleur s’intensifie le matin et le soir et s’arrête le jour. Avec la forme goutteuse de la maladie, la douleur est intense, paroxystique, observée après avoir mangé de la viande, de l’alcool.

• Rougeur des articulations. Il est associé au développement de l’inflammation et caractérise l’arthrite d’origine diverse.

• Sensation de chaleur dans le pouce. Se produit également dans l’arthrite. Il est causé par une hyperthermie locale.

• Se sentir raide comme si porter une chaussette serrée. Un symptôme commun pour l’arthrite. C’est une sorte de «carte de visite» de cette terrible maladie invalidante.

• Les douleurs qui s’aggravent en marchant sont caractéristiques de l’arthrose. Dans un état détendu, les sensations inconfortables ne servent à rien.

• Les blessures sont faciles à reconnaître. Immédiatement après la situation traumatique, des caractéristiques se manifestent: syndrome de la douleur, formation d’un hématome, bleuissement du site de la lésion.

Ceci est un ensemble de symptômes presque exhaustif. Si les os sur les gros orteils font mal, vous devriez immédiatement aller chez le médecin.

Mesures de diagnostic

Parfois, il est très difficile d’identifier le problème. À la fin de l’auto-diagnostic doit être envoyé à la réception primaire à un médecin orthopédique ou, dans les cas extrêmes, un chirurgien. Le premier traite professionnellement des problèmes avec le système musculo-squelettique, il est donc préférable de rendre visite à l’orthopédiste. Lors de l’admission initiale, le médecin posera des questions sur les plaintes et l’état général en ce moment. Tout en fixant soigneusement et en effectuant la palpation et l’évaluation visuelle des doigts, le médecin envoie le patient au profil des études instrumentales et de laboratoire. Parmi eux:

• Radiographie des articulations des gros orteils. Il permet de révéler les changements les plus bruts de la part des structures articulaires. Assigné comme premier moyen de diagnostiquer les blessures, l’arthrite, etc.. Le moins de la méthode est une dépendance significative sur le professionnalisme des médecins qui effectuent la radiographie et décrivent les images.

• Les articulations US des gros orteils. Il est réalisé pour évaluer les structures cartilagineuses environnantes.

• Examen IRM / CT. Donne des photographies détaillées de la zone étudiée. En raison de sa faible disponibilité, il est rarement utilisé.

• Scintigraphie des articulations. Ceci est une étude non invasive, au cours de laquelle un isotope radioactif spécial est injecté dans la veine du patient. Accumulant dans les parties saines des articulations, cet élément permet d’évaluer l’activité fonctionnelle des structures étudiées. Au cours de l’exécution rappelle MRT-diagnostics.

• Numération sanguine complète. Donne une image classique de l’inflammation avec la leucocytose, haute ESR.

• Test sanguin pour le facteur rhumatoïde. Il est effectué pour exclure l’arthrite rhumatoïde.

• Test sanguin biochimique. Il permet de révéler un excès de sels d’urate (caractéristique du processus goutteux).

• Analyse générale de l’urine.

Dans le complexe de ces études, il suffit de faire un diagnostic précis.

L’os sur le gros orteil fait mal: que faire?

Que faire si l’os sur le gros orteil fait mal, ne peut dire au médecin qu’après un diagnostic approfondi. Le patient lui-même est seulement libre d’arrêter temporairement les symptômes à l’aide de médicaments anti-inflammatoires et analgésiques (Analgin + Ketorolac ou Ibuprofen + Baralgin). Le traitement doit être complet et inclure un traitement médical, une physiothérapie ou une intervention chirurgicale (dans les cas extrêmes).

La thérapie médicamenteuse comprend les éléments suivants:

• Anti-inflammatoires (Nyz, Nimesulide, Ketorolac, Diclofenac, etc.).

• Analgetikov (analgene, Tempalgin).

• Hondroprotektorov (Struktum et al). Sont destinés à renforcer le cartilage.

• Spasmolytique (dans certains cas).

La physiothérapie est sélectionnée par un médecin-physiothérapeute. La préférence est donnée au traitement par courants, électrophorèse, traitement par ultrasons.

Exercice thérapeutique éprouvé. Il est important de garder à l’esprit que la physiothérapie et la physiothérapie sont assignées à la phase de rémission de la maladie sous-jacente.

Un traitement chirurgical est prescrit dans les cas extrêmes. C’est la méthode la plus radicale, avec deux indications claires: la nécessité de restaurer l’intégrité anatomique des pouces ou la nécessité de remplacer les articulations.. Dans tous les autres cas, des mesures aussi radicales ne sont pas nécessaires.

Prévenir les problèmes avec les orteils

Il existe plusieurs recommandations pour prévenir la douleur dans les gros orteils.

• Il est nécessaire de porter des chaussures confortables et spacieuses.

• Il est important d’adhérer à une alimentation saine: manger plus de légumes, de fruits, de légumineuses, de viande maigre. Si la goutte est trouvée, il est important d’abandonner la viande rouge et l’alcool.

• Les médecins ne devraient pas négliger les examens préventifs. Ceci est une mesure importante.

• Au premier soupçon d’une maladie osseuse ou articulaire, il est recommandé de consulter un médecin immédiatement, afin de ne pas perdre un temps précieux. Par exemple, l’arthrite entraîne une invalidité grave au cours des cinq premières années suivant l’apparition de la maladie.. Par conséquent, il est si important d’être traité en temps opportun.

Douleur dans les gros orteils – une plainte fréquente. Afin de ne pas manquer l’heure, en cas de ce symptôme il est recommandé de consulter un spécialiste. Heureusement, les méthodes modernes de thérapie peuvent ralentir considérablement les processus dégénératifs. La récupération complète se produit dans la plupart des cas.