Que faire lorsque les amygdales sont douloureuses: médicaments, traitement chirurgical, prévention. Les principales causes de la douleur dans les amygdales

Il y a quelques décennies, de nombreux enfants ont été enlevés des glandes pour prévenir les rhumes fréquents. À première vue, les tactiques sont bonnes: il n’y a pas d’organe, pas de problème.

Mais les médecins ont constaté qu’après la chirurgie a augmenté l’incidence de la bronchite, la pneumonie.

Au fil du temps, le rôle des amygdales dans le corps humain a été révisé. À l’heure actuelle, il existe des médicaments efficaces qui peuvent éviter la chirurgie, la préférence est donnée au traitement médicamenteux de la douleur dans les amygdales.

Anneau lymphatique

Les amygdales sont situées dans la cavité pharyngée, dont certaines peuvent être facilement vues en ouvrant la bouche. Au total, il y a sept amygdales, l’inflammation de chacun d’eux a des manifestations spécifiques.

• Palatine. Ils réagissent d’abord lorsque l’infection de la cavité buccale est en contact ou aéroportée. Sont entre les bras palataux, avec le passage de la cavité buccale dans le pharynx. Ces structures appariées, leur taille et leur forme peuvent être évaluées visuellement tout en examinant la gorge.

• Les amygdales tubulaires sont également deux, elles sont situées près des trous des trompes d’Eustache, qui relient le nasopharynx à l’oreille. Dans le tableau clinique, il y a souvent une otite, car l’infection se propage librement dans le tympan.

• L’amygdale pharyngée, selon le nom, est sur le dos du pharynx. Vous pouvez le voir seulement en cas d’inflammation aiguë, il augmente en taille et pend sur la langue.

• L’amygdale linguale a une forme tuberculeuse rugueuse, située à la racine de la langue.

Les amygdales sont constituées de tissu lymphoïde, ont une bonne circulation sanguine, ce qui favorise la propagation de l’infection. Si une bactérie ou un virus pénètre dans la bouche, la gorge, le système immunitaire s’active. Les cellules protectrices qui se trouvent dans les amygdales se lient aux micro-organismes pathogènes, essayez de les détruire. Si le système immunitaire est affaibli, les bactéries se multiplient, provoquant une inflammation.

Souviens toi!Les amygdales sont la principale barrière à laquelle font face les cellules étrangères lorsqu’elles pénètrent dans le corps.

Amygdales douloureuses – facteurs provoquant

Si un micro-organisme pathogène commence à se multiplier dans la cavité buccale, une inflammation se produit. Avec une réponse immunitaire normale, toutes les bactéries ne provoquent pas de maladies. Les facteurs provoquant:

• La surfusion, une quantité insuffisante de vitamines dans l’alimentation entraîne un affaiblissement de l’immunité.

• En contact avec des personnes malades, une partie des micro-organismes (streptocoques, staphylocoques, virus) est transmise par le nez et la bouche.

• L’immunodéficience congénitale est une cause fréquente de douleur dans les amygdales.

• Il est interdit d’utiliser une serviette, une brosse à dents, des objets personnels avec une personne, un mal de gorge ou d’autres maladies bactériennes virales.

• Caries, écoulement nasal – foyers d’une infection chronique. La propagation des bactéries se produit par contact.

Causes de la douleur dans les amygdales

Il y a beaucoup de maladies qui sont accompagnées par la douleur dans les amygdales. Il est nécessaire de prendre en compte les symptômes supplémentaires, les résultats de la recherche, afin de faire un diagnostic précis.

Angine

Le processus inflammatoire dans la plupart des cas se développe dans les amygdales palatines. Les agents pathogènes sont divers: bactéries pathogènes (streptocoques, staphylocoques, Klebsiella, moraxella), virus, champignons, protozoaires. Le développement des symptômes est précédé d’hypothermie, de contact avec une personne malade, de stress. Les premiers signes sont aigus. Le patient se plaint de transpiration, de sécheresse de la gorge, de douleurs à la déglutition. Il y a une augmentation des ganglions lymphatiques sous-maxillaires. La température dépend de l’état du système immunitaire, peut varier de faibles chiffres (37,5 ° C) à 40 ° C.

Amygdalite chronique

L’inflammation chronique – une cause fréquente de douleur dans les amygdales. Les caries, l’écoulement nasal, l’amygdalite non traitée entraînent une diminution de la fonction protectrice du corps. Au cours de l’exacerbation des symptômes ressemblent à l’angine de poitrine, l’état général s’aggrave. Pendant la rémission du patient, l’inconfort, la sensation d’un corps étranger dans la gorge. La température monte rarement, surtout le soir. À la suite d’une intoxication chronique, on observe une faiblesse, une somnolence, de la fatigue et une diminution de l’appétit.

Abcès parathonsillar

Dans certains cas, l’angine est compliquée par un abcès parathonsyl. L’infection se propage à la cellulose derrière l’amygdale, provoquant une inflammation aiguë. D’un côté, une cavité remplie de pus est formée. Lors de l’examen de la cavité buccale, une protubérance près de l’amygdale est visualisée, fortement douloureuse à la déglutition. L’image clinique est spécifique:

• Douleur aiguë, donne dans l’oreille, la tête.

• La température s’élève à 40 ° C.

• Avaler, mâcher de la nourriture, essayer de parler est très douloureux.

• Maux de tête, perte d’appétit, faiblesse, transpiration, frissons indiquent une intoxication.

Réaction allergique

Lorsque l’allergène pénètre dans la cavité buccale, il y a gonflement, rougeur de la muqueuse, qui s’accompagne de sensations douloureuses. En règle générale, le patient peut relier avec précision ce qui provoque l’apparition des symptômes. L’utilisation de nouveaux sprays pour la gorge, les bonbons, les visites chez le dentiste sont les causes les plus fréquentes d’une réaction allergique.

Faites attention! Dans les cas graves, l’œdème se propage au larynx, au cou, provoquant la déglutition, l’étouffement. Par conséquent, toute réaction allergique est une occasion de consulter un médecin.

VIH

Le danger n’est pas le virus lui-même, mais les complications infectieuses qui surviennent en raison d’une diminution des défenses de l’organisme. Un trait caractéristique – la défaite des amygdales est de nature fongique. Les îlots blanchâtres de l’inflammation sont définis sur la muqueuse buccale, le pharynx.

Les blessures

L’ingestion d’os du poisson, des objets pointus conduit à endommager l’intégrité de l’amygdale. Au moment de la blessure, la douleur est aiguë, mais son intensité diminue et après quelques jours passe.

Traitement de la douleur dans les amygdales

La tâche principale du médecin n’est pas seulement de guérir la douleur dans les amygdales, mais de trouver et d’éliminer la cause de son. Dans ce cas, la thérapie sera vraiment efficace.

Le processus inflammatoire est de nature différente, cela doit être pris en compte dans le traitement.

• En cas de dommages bactériens, des antibiotiques sont prescrits. Le cours du traitement dépend de la sévérité des symptômes, l’état du système immunitaire, en moyenne – 7-8 jours.

• Les maladies virales circulent plus facilement. Il est recommandé de boire plus de liquide, l’utilisation de médicaments antiviraux est indiquée.

• Les lésions fongiques sont traitées avec des antimycosiques.

Le médecin après un examen approfondi, des méthodes de recherche supplémentaires prend une décision sur les tactiques supplémentaires de gestion du patient. Si nécessaire, les spécialistes adjacents sont invités à la consultation: un chirurgien, un allergologue. Il y a quelques caractéristiques du traitement du mal de gorge:

• Des antibiotiques, antiviraux ou antifongiques sont prescrits sans faute en fonction du pathogène.

• L’abcès parathonsillaire doit être ouvert. Pus qui s’accumule derrière l’amygdale, provoque l’intoxication, la douleur, conduit à la propagation de l’infection. Après la chirurgie, les symptômes disparaissent.

• Un rinçage régulier avec des solutions antiseptiques réduit le mal de gorge. Pour obtenir l’effet, la procédure doit être effectuée toutes les heures. De la surface des amygdales sont retirés les bactéries, les toxines, la cavité buccale est désinfectée.

• En cas de dommages allergiques, le médecin prescrit des antihistaminiques, dans les cas graves – hormones. En outre, il est nécessaire d’éviter l’interaction avec l’allergène.

• Les sprays antiseptiques, les pastilles et les pastilles réduisent la douleur, l’inflammation et l’enflure.

Prévention de la douleur dans les amygdales

Il est beaucoup plus facile de prévenir le développement d’une réaction inflammatoire que de la traiter. Les experts recommandent de suivre plusieurs règles:

• Évitez l’hypothermie, ne buvez pas de boissons froides en hiver.

• Une bonne nutrition: le régime devrait être dominé par les fruits et légumes. Ne pas oublier les oignons, l’ail, le citron, les groseilles – substances antibactériennes naturelles.

• Maintenir une humidité adéquate dans l’appartement. L’air sec, surtout la nuit, conduit à l’irritation des membranes muqueuses, provoque une inflammation.

• Lorsque vous traitez avec une personne malade, vous devez vous protéger: n’allez pas trop près, utilisez des masques. Après être rentré à la maison, il est recommandé de rincer la gorge prophylactiquement.

• Visite opportune chez le dentiste, traitement de tous les foyers d’infection – un gage de prévention efficace de la douleur dans les amygdales.