Quelle est la dangerosité de la blessure au coude: les types et les diagnostics. Correctement nous fournissons les premiers soins et choisissons les méthodes de traitement avec la blessure du coude

La structure unique de l’articulation du coude fournit l’activité motrice du bras.

Mais en même temps, en raison de l’augmentation constante des charges, cette articulation est blessée, l’une des plus fréquentes étant l’ecchymose.

Malgré la sécurité apparente de ces dommages, des premiers soins mal administrés et un traitement ultérieur peuvent conduire à des complications dangereuses conduisant à une perturbation de la fonctionnalité de l’articulation.

Contusion du coude: types et diagnostics

L’obtention d’une contusion du coude ne peut être attribuée aux dommages spécifiques inhérents à une certaine catégorie d’âge. Des blessures similaires sont vécues par les deux bébés et le patient âgé. Mais, si les jeunes ont le potentiel de restaurer suffisamment les structures osseuses, ligamentaires et musculaires, alors, dans la catégorie d’âge des citoyens, tout traumatisme peut aboutir à un problème important.

Le plus souvent, une personne subit une blessure au coude causée par une chute, des tremblements, une blessure directe ou une compression de l’articulation.. De tels problèmes sont dus à l’inattention ou au non-respect des règles de sécurité dans la vie quotidienne, dans le sport ou dans l’exécution de tâches de production.

En cas d’ecchymose, des dommages mécaniques se produisent sur les structures molles du coude:

• les tissus musculaires;

• tégument cutané;

• les tendons ou les ligaments;

• Capsule ou sacs articulaires.

Avec de tels dommages, des changements physiologiques se produisent dans les tissus, accompagnés par la synthèse de certaines enzymes et médiateurs, qui provoquent le développement de réactions inflammatoires, d’oedèmes et de douleurs.

La contusion du coude peut provoquer une variété de pathologies articulaires sous la forme de:

1. Hémarthrose, accompagnée d’une douleur d’éclatement caractéristique causée par un gonflement considérable dû aux dommages vasculaires et à l’accumulation de sang dans l’articulation. Cela viole la capacité motrice du coude, qui est impossible à déployer en pleine amplitude, et aussi à se plier.

2. Les hématomes, qui sont habituellement appelés chez les personnes “contusions”. Ce phénomène est associé à la rupture de petits vaisseaux des tissus mous et à l’apparition d’ecchymoses particulières.

3. La bursite, qui se caractérise par une accumulation de liquide dans les sacs articulaires parotidiens blessés et enflammés. Dans ce cas, il y a un œdème à l’endroit de la bourse endommagée.

4. Tendinnitis – les dommages aux tendons ou aux ligaments dans l’articulation, accompagnés de la douleur aiguë en essayant d’effectuer certains mouvements et en provoquant l’instabilité du coude.

5. Synovite associée à l’accumulation de liquide directement dans la cavité articulaire.

La conséquence la plus dangereuse d’une blessure au coude peut être attribuée à une fracture ou à une fracture de l’épicondyle de l’humérus. De tels dommages sont souvent masqués pour une blessure commune et sont difficiles à diagnostiquer par des méthodes visuelles.

Contusion du coude: premiers soins

Lorsque vous recevez une blessure au coude, accompagnée d’un symptôme caractéristique sous la forme d’une douleur considérable, des poches et des problèmes de capacités motrices, il est très important de fournir une aide compétente en temps opportun.

Tout d’abord, le bras endommagé doit être immobilisé. Vous pouvez immobiliser votre main avec des orthèses spéciales ou des jarretières. Une jarretière similaire peut être faite et indépendamment d’une écharpe habituelle. La main est fixée dans une position confortable et moins douloureuse. Essayer de changer la position du membre est indésirable. S’il y a des fragments dans le coude, le blocage de l’articulation et l’apparition de nouvelles lésions sont probables.

Réduire les symptômes douloureux peuvent être, en utilisant des compresses de glace. À ces fins, vous pouvez utiliser à la fois de la glace qui est enveloppée dans un linge et une bouteille d’eau chaude remplie de liquide réfrigéré.. Si vous n’aviez pas de telles choses à portée de main pour la compression, vous pouvez utiliser n’importe quel aliment congelé. Pour résister à une compresse de glace sur le joint, pas plus de 15 minutes. Pendant la journée, vous pouvez répéter ces procédures plusieurs fois. Il est strictement interdit d’appliquer de la chaleur ou des pommades chauffantes immédiatement après avoir reçu une blessure.

En outre, pour éviter l’apparition de poches, il est recommandé de garder votre main en position haute. Cela aidera également les jarretières ou les oreillers, placés sous l’articulation endommagée.

S’il y a une douleur très sévère, vous pouvez prendre un anti-inflammatoire non stéroïdien.

L’application de pansements avant le diagnostic est interdite.. Il est conseillé de se blesser au coude après un contact avec un traumatologue, afin de connaître les conséquences possibles d’une blessure au coude après avoir passé l’examen.

Contusion du coude: médicaments et appareils

Le choix des mesures thérapeutiques après une blessure au coude est effectué par un médecin seulement après le diagnostic, qui comprend généralement un examen externe, des examens radiographiques.

Le traitement, en premier lieu, vise à éliminer les sensations douloureuses, après quoi il est complété par des méthodes qui aident à éliminer les réactions inflammatoires et à restaurer les tissus endommagés.

Pour lutter contre la douleur, les médecins désignent des patients pour recevoir des médicaments non stéroïdiens sous forme d’ibuprofène, diclofénac. De tels médicaments contribuent, en plus de réduire la douleur, à éliminer les réactions inflammatoires, les oedèmes et l’hyperémie locale.

Avec suffisamment de douleur intense, les médecins peuvent recommander l’utilisation de corticostéroïdes. Assez souvent, ces médicaments sont injectés directement dans l’articulation, ce qui vous permet d’éliminer la douleur de toute urgence.

S’il y a une accumulation importante de liquide, vous pourriez avoir besoin d’une crevaison. Pendant cette procédure, le médecin qui utilise la longueur de l’aiguille pompe l’exsudat accumulé. Cela vous permet de soulager l’hypertension artérielle dans l’articulation et de faciliter l’état du patient.

La réalisation d’une ponction est généralement accompagnée d’un lavage de l’articulation avec des médicaments antiseptiques ou en y injectant des médicaments hormonaux.

Le matériau résultant de la cavité articulaire pendant la ponction est nécessairement examiné pour déterminer l’origine de la pathologie.

Après l’élimination des réactions douloureuses et inflammatoires significatives, le traitement est complété:

1. Préparations d’effets anti-oedémateux et anti-inflammatoires, qui comprennent tous les mêmes NVP.

2. Miorelaxants, permettant d’éliminer les spasmes musculaires dus à leur relaxation au niveau des réactions neurogènes.

3. Les médicaments vasculaires qui améliorent la circulation sanguine locale et contribuent à l’élimination de l’inflammation et la résorption des hématomes.

4. Les médicaments complexes, qui contiennent des vitamines B, qui améliorent la conductivité des signaux nerveux et contribuent à la restauration de la fonctionnalité.

Jusqu’à l’élimination des symptômes négatifs, il est recommandé au patient de maintenir le bras blessé dans un état élevé et d’éviter les charges du moteur.. A cet effet, des orthèses spécifiques sont utilisées. Si nécessaire, le médecin peut imposer sur l’articulation endommagée un langete ou même un bandage de gypse.

Pendant cette période, divers onguents chauffants peuvent être utilisés, qui dans leur composition peuvent contenir des analgésiques, des irritants et des composants anti-inflammatoires.

Avec une blessure au coude, vous pouvez utiliser:

1. Fastum-gel, gel de diclofénac, Bystrumgel, Indovazinom, Kétanol, qui se réfèrent à des médicaments qui aident à faire face à la douleur et les manifestations inflammatoires.

2. Pommades avec la présence dans le poison des abeilles, des serpents, des piments, qui, en raison de l’irritation des récepteurs améliorent le flux sanguin local et contribuent à l’anesthésie.

Pendant la période de récupération, la thérapie doit être complétée par des procédures de physiothérapie.

En cas de blessure au coude, il est conseillé d’effectuer:

• électrophorèse;

• Magnétothérapie;

• thérapie par ondes ou laser;

• Réchauffement avec de la boue ou de l’ozocérite, de la paraffine.

Pour restaurer les fonctions motrices du membre, il est recommandé d’effectuer des procédures de massage et de gymnastique thérapeutique.

Contusion du coude: remèdes populaires

Pour compléter le traitement principal d’une blessure au coude peut également être des méthodes folkloriques qui apportent de vrais résultats.

Compresses

L’application au coude des compresses du caractère chauffant est autorisée seulement après l’élimination de l’inflammation sévère. Pour la préparation de compresses médicinales, appliquer:

1. Feuilles de chou, qui doivent être lavées et malaxées légèrement avant l’apparition du jus avant de l’appliquer sur l’articulation.

2. Feuilles de bouleau utilisées pour les compresses, à la fois sous forme sèche et fraîche. Ces matières premières sont couvertes de brassards, qui doivent être mis en main.

3. Les feuilles de banane plantain qui, lorsqu’elles sont appliquées au coude, contribuent à l’élimination des réactions inflammatoires et douloureuses.

4. Ingrédients secs sous forme de sable chauffé, de sel, de moutarde sèche, avec lesquels des procédures de réchauffement sont effectuées.

Bains de guérison

Avec une blessure au coude, des bains curatifs d’un caractère local. Pour ce faire, il suffira de préparer un récipient dans lequel vous pourrez baisser la main pour que le liquide curatif couvre le coude meurtri. La température pendant la procédure doit être maintenue à 38-39 degrés. Par conséquent, vous devez ajouter périodiquement au réservoir d’eau chaude. La durée de ces procédures ne doit pas dépasser 20 minutes.

Pour la préparation de préparations pour bains médicinaux, divers ingrédients peuvent être utilisés sous forme de:

• fleurs de renoncules, qui sont pré-brassées dans de l’eau bouillante et insistent;

• les matières premières résineuses telles que les aiguilles, les cônes, les jeunes pousses;

• feuillage de bouleau avec des branches;

• sel marin, dans lequel il est possible d’ajouter des huiles aromatiques de sapin;

• l’essence de térébenthine, qui exige un strict respect des instructions d’utilisation du produit;

• bischofite, qui améliore la nutrition de l’articulation.

Ces bains doivent être effectués avant le coucher, après quoi il est possible d’appliquer des compresses, des lotions ou des frottements sur le coude blessé.

Lotions et triturates

Pour frotter le coude meurtri les guérisseurs populaires recommandent:

• teinture ou pommade à base de propolis préparée à l’aide de vodka et, par conséquent, d’huile végétale;

• les gros blaireaux ou ours, qui contribuent à améliorer les processus métaboliques locaux et à réchauffer l’articulation;

• teintures d’alcool avec le contenu d’herbes anti-inflammatoires sous la forme d’ortie, chélidoine, bourgeons de bouleau.

• Teinture de poivre, aidant à améliorer la circulation sanguine locale et à accélérer la réparation des tissus.

Indépendamment de la méthode choisie pour traiter le coude meurtri, il est nécessaire, comme la douleur et l’œdème sont éliminés, de réaliser un complexe d’exercices thérapeutiques qui aideront à éviter les contractures de l’articulation et à restaurer les capacités motrices de la main.