Réduction du genou: causes et diagnostics possibles. Que faire lorsque le genou diminue: premiers soins, traitement et prévention des crises

Réduit les muscles des jambes et chez les hommes et les femmes avec la même fréquence. Des sensations désagréables similaires se produisent chez les enfants. Si le genou diminue, les causes de ce phénomène sont associées à une certaine pathologie ou peuvent apparaître soudainement chez des personnes en parfaite santé. Cliniquement, cela se manifeste sous la forme de la douleur, la restriction des mouvements dans le genou en raison de convulsions. Mais parfois, les sensations douloureuses sont absentes.

Réduction du genou – principales causes

Si le genou se réduit, les causes de cette affection peuvent parfois être difficiles à déterminer et elles peuvent être complètement inoffensives. Ce sont les crampes dites idiopathiques:

• Se lever la nuit dans un rêve, lorsque le corps prend une position naturelle avec les genoux pliés, ou pendant la baignade.

• Fatigue musculaire avec entraînement intense et prolongé pour les athlètes. Le genou diminue plus souvent si à des charges élevées une personne dort un peu et n’a pas le temps de récupérer pendant la nuit.

• séjour prolongé sur les jambes, en particulier sur les talons hauts. Dans ces cas, souvent le genou est réduit la nuit, mais des épisodes similaires peuvent se produire dans la journée avec une sensation de lourdeur dans les jambes.

• Toute position inconfortable pendant une longue période conduit également au fait que le genou diminue, et quand vous essayez de redresser la jambe il y a de la douleur. Dans de tels cas, vous devez faire un léger massage, puis changer la position.

Causes secondaires

Si le genou diminue à la suite de maladies existantes, dans ce cas, les causes de cette affection sont secondaires. Ceux-ci incluent la pathologie suivante:

• Hypovitaminose et manque d’oligo-éléments. Réduit le genou en raison de la faible teneur en vitamines B, magnésium, calcium et potassium. Ce déséquilibre est typique chez les femmes enceintes et peut facilement faire l’objet d’une correction nutritionnelle.

• Insuffisance de la circulation veineuse. Cela se produit avec les varices, la thrombose, les ulcères trophiques.

• Diabète sucré, responsable de la polyneuropathie diabétique et de la microangiopathie.

• Dépendance à l’alcool.

• Dysfonction thyroïdienne – hypothyroïdie.

• Apport incontrôlé de diurétiques.

• Maladies du système cardio-vasculaire: les changements dans les vaisseaux conduisent à une diminution de l’apport sanguin dans les muscles et les articulations, il y a des convulsions, des douleurs, qui peuvent provoquer l’effondrement du genou.

• Les troubles hormonaux, lorsque la production accrue d’œstrogènes chez les femmes.

• Si le genou diminue, la raison peut être un changement du temps. Cela se produit dans les cas où il y a une pathologie de l’articulation du genou, par exemple, avec l’arthrose. Toute modification de la pression atmosphérique, de l’humidité, de la température de l’air et du vent entraîne une contraction soudaine des muscles des jambes et une sensation de réduction du genou.

• La cause du problème “réduit le genou” peut également devenir un pied plat développé.

Que faire si le genou réduit

Si le genou diminue – ce qu’il faut faire ne peut être résolu qu’en découvrant les raisons de cette affection. Afin d’éviter la répétition de sensations désagréables, il est nécessaire d’éliminer la cause sous-jacente ou, si cela n’est pas possible, de suivre les recommandations des médecins et des guérisseurs traditionnels.. Si soudainement le genou diminue, il est nécessaire de détendre les muscles le plus tôt possible et d’éliminer les spasmes musculaires, ce qui a provoqué des sensations désagréables ou des douleurs dans le muscle et la jointure.. Un effet rapide dans ce cas est fourni par:

• Piquer une aiguille dans un muscle raidi – le spasme est enlevé instantanément, le muscle se relâche, les sensations désagréables dans le genou disparaissent.

• De forts ajustements avec l’adhérence du muscle mènent à sa relaxation et soulagent l’inconfort et la douleur dans le genou.

• Massage actif des muscles dans lesquels un spasme s’est produit. Cela permettra d’améliorer l’approvisionnement en sang sur le site de localisation de leur contraction accrue, d’accélérer les processus métaboliques et de parvenir à la relaxation.

• Douche chaude.

• Avec une crise prolongée, la méthode éprouvée consiste à toucher le sol froid avec les pieds: si vous vous tenez sur une surface fraîche, les muscles se relâchent, le genou cesse de bouger.

Ces actions simples sont une aide urgente dans les cas où le genou réduit.

Réduction du genou – traitement

Pour se débarrasser de ces attaques enfin, vous devez consulter un médecin et passer un examen supplémentaire pour trouver les raisons. Dans les cas souvent récurrents, lorsque le genou réduit, que faire pour éviter de développer davantage le problème, l’expert dira. Une fois la pathologie identifiée, une thérapie adéquate de la maladie sous-jacente sera prescrite, ce qui résoudra le problème.

Traitement à domicile

Lorsque le genou diminue, le traitement peut avoir lieu à la maison. Cela implique l’utilisation de remèdes populaires éprouvés. Voici certains d’entre eux:

• Le thé à la camomille contient un des acides aminés – la glycine, qui favorise la relaxation musculaire. Il est recommandé aux guérisseurs traditionnels de boire 1,2 litre de thé de camomille pendant la journée pendant 2 semaines. Cela aidera à se débarrasser des conditions dans lesquelles le genou réduit.

• Miel – un agent thérapeutique universel. Il devrait être mangé avec un repas de 2 cuillères à café. Il existe certaines contre-indications: diabète, réactions allergiques.

• Le vinaigre de cidre de pomme est une source de grandes quantités de potassium. En combinaison avec le miel, il aide bien dans les cas où le genou réduit souvent: le traitement consiste à utiliser une solution faite de miel mélangé avec du vinaigre (dans un rapport de 1: 2) dans 1 verre d’eau chaude. Il est appliqué en interne pendant 2 semaines deux fois par jour.

• La saumure et la moutarde sont riches en acide acétique, ce qui favorise la production d’acétylcholine – un stimulateur musculaire. L’utilisation d’une cuillère à café de saumure ou de moutarde conduira à la disparition des crises, et, par conséquent, les états qui entraînent une réduction du genou vont cesser.

Traitement local

Lorsque le genou se réduit, le traitement pour améliorer la microcirculation dans les jambes peut être effectué localement: un glaçon est facilement massé par les muscles.

L’effet est amélioré si la glace est cuite à partir d’une décoction de camomille ou un tour (2 cuillères à café de fleurs séchées ou d’herbes pour 1 tasse d’eau bouillante, insister avant de refroidir et mettre dans un congélateur pour obtenir des glaçons). Les herbes médicinales, en plus de stimuler la circulation sanguine, ont un effet anti-inflammatoire.

Les bains de pieds détendent les muscles, soulagent la fatigue, préviennent l’apparition de crises et préviennent l’état dans lequel le genou se réduit – le traitement est plus efficace lorsque l’on ajoute du sel marin à l’eau.

Des procédures similaires sont effectuées avec la décoction de camomille: 2 cuillères à soupe de fleurs séchées verser 1 verre d’eau bouillante et insister pendant 15 minutes. L’infusion est ajoutée au bassin avec de l’eau. La procédure dure environ 30 minutes, jusqu’à ce que l’eau refroidisse.

Bonne cicatrisation et rajeunissement de la peau des jambes ont des bains contrastés. Pour la procédure, deux cuves avec de l’eau chaude et froide (mais pas de glace) sont prises et de la tasse les jambes fatiguées sont alternativement arrosées. La durée de la session de traitement est de 10 minutes, après quoi il est nécessaire de se mouiller avec une serviette éponge.

Pommades et gels pour application topique

Si le genou se réduit et que la cause en est une varicose, le traitement comprend l’utilisation de pommades et de gels. À ces fins, Lyoton et l’huile de moutarde. Il est recommandé de les utiliser deux fois par jour: de l’huile de moutarde mélangée à du miel, appliquée sur la peau pendant 30 minutes le matin, puis délavée. Lyoton est utilisé jour et nuit, avant le coucher. Sa forme galénique sous forme de gel est bien absorbée, ne laissant aucune sensation de collant et de traces sur la peau et les vêtements. Le soir avant l’application de Lyoton, la peau est traitée avec de la glace provenant de l’infusion de camomille. Un résultat tangible se produit après 5 jours d’une telle thérapie. Si le genou diminue, le traitement sous forme de thérapie complexe par les moyens mentionnés ci-dessus est recommandé aux étapes initiales. Dans les cas avancés de varices, avec thrombophlébite, quand il y a des cas fréquents de crises, réduit le genou souvent la nuit, et dans l’après-midi, consultation d’un phlébologue. Il nomme, si nécessaire, en plus de la thérapie vasculaire et phlébotonique, des anesthésiques, des multivitamines avec des minéraux.

Pour la prévention des sensations désagréables dans cette condition, lorsque le genou est réduit, il est recommandé, en plus de traiter la maladie sous-jacente existante, de renforcer les muscles des jambes. Cela permettra de soulager l’excès de charge de l’articulation du genou et de soutenir le système musculaire tonus. Un traitement rapide fournit un pronostic favorable pour le rétablissement.