Saxifrage: soin, reproduction et espèces. Comment faire pousser une fleur en santé et atteindre la floraison de la saxifrage

Saxifraga (Saxifraga) est une plante à croissance lente appartenant à la famille de la saxifrage.

La plupart des espèces sont pérennes, mais dans la nature il y a des variétés d’un à deux ans.

Fleur distribuée dans un climat tempéré, est caractérisée comme une plante simple.

Description et types de saxifrage

Saxifraga du latin se traduit par “casser une pierre”. Le nom s’explique par le fait que la fleur pousse dans les crevasses des pierres, pénétrant les rhizomes dans les profondeurs et les détruisant au fil du temps.

L’apparence de la plante dépend de la variété, en moyenne la saxifrage ne dépasse pas 70 cm de hauteur. Les feuilles arrondies créent des rosettes près de la racine. L’apparence de la feuille peut être charnue ou veloutée.

Tsveli Saxifraga commence pour 2-3 ans de vie. Les fleurs forment des panicules symétriques ou des parapluies de teinte rose, blanche, jaune, verte ou bordeaux.

Types de saxifrage:

• L’azoon est une plante basse qui recouvre le sol de façon épaisse. Les fleurs peuvent être différentes (blanc, rose, jaune), diffèrent par la présence de petits points rouges.

• Osier (stolonifera) – fleurs blanches recueillies en rosettes avec une inflorescence complexe.

• Feuille dure (aizoides) – aspect de plumes avec des fleurs jaune vif.

• Arendsii – une plante à feuillage persistant qui forme un tapis continu.

• Feuille opposée (oppositifolia) – grandes fleurs roses. Formes coussins rembourrés.

En plus des espèces mentionnées ci-dessus, il y a: la défense, les faucons, le césium, les variétés granulaires et autres.

Jeunes plants: plantation, élevage, choix d’un lieu

Vous pouvez propager la saxifrage de trois façons: les graines, les boutures et la division des buissons.

Étapes d’ensemencement:

1. L’heure du semis est avril.

2. Les graines doivent être conservées dans le froid. Ils les mettent dans un petit récipient avec de la terre, légèrement saupoudré de terre et placés dans le réfrigérateur pendant 2 semaines.

3. Le récipient contenant le matériel de plantation est placé sur un rebord de fenêtre et recouvert d’un film.

4. Après les premières pousses, le pelliculage est enlevé. Si les graines n’augmentent pas dans les deux semaines, cela n’arrivera pas.

5. Lorsque les semis forment de fortes feuilles 3-4, ils sont plongés (transplantés dans des conteneurs séparés).

6. Dans chaque pot séparé devrait être 1 buisson de saxifrage. L’atterrissage en pleine terre est effectué en juin, en même temps qu’un morceau de terre. La distance entre les buissons est de 8-10 cm.

Coupe– Le moyen le plus simple de reproduire. Pour ce faire, couper une seule rosette de feuilles. Choisissez les plus grandes feuilles sans signes de maladie ou de dommages. Le processus est placé dans un récipient avec du sable humide jusqu’à la formation des racines. Ensuite, la plantule est transplantée dans le pot avec de la terre, et quand elle prend enfin racine (2-3 semaines), la saxifrage peut être plantée dans le sol.. Conduire une méthode de reproduction similaire au printemps ou en été.

Multiplication par divisionproduire après la floraison finale de la saxifrage. Le buisson est arrosé abondamment, creusé, essayant de ne pas endommager les racines, et se divise en deux ou plusieurs plants. Chaque part doit avoir des racines et une masse verte. Les tranches de la plante mère sont saupoudrées de terre et remises en place. Les jeunes plants sont plantés dans des puits pré-préparés, enfouis dans le sol et arrosés.

Transplantation de saxifrage

Une fleur peut être transplantée d’un endroit à un autre dans les cas suivants:

• si une partie des plantes est infectée par la maladie;

• dans le cas où la fleur a poussé sur toute la surface du massif et est incapable de se reproduire;

• si les racines de la saxifrage en salle occupaient tout le pot;

• La plante pousse au même endroit pendant plus de 5-6 ans.

Choix de l’emplacement et du sol

Compte tenu de l’environnement naturel de croissance de la saxifrage, il est nécessaire de le planter dans un sol pierreux, de préférence sur une pente. Le sol doit être bien adapté à l’humidité et à l’air. Ajouter du sable et des pierres au sol. Pour une meilleure croissance, le sol est mélangé avec du gazon et de l’humus.

La plante n’aime pas la lumière directe du soleil, mais l’ombre a un impact négatif sur le développement du buisson. L’endroit idéal est un terrain avec pénombre. Si la saxifrage est plantée dans des pots et cultivée dans des conditions intérieures, il est préférable de la conserver sur les rebords de fenêtre est ou ouest.

Comment faire pousser une saxifrage: soin des fleurs

Étant une fleur forte, capable de détruire les pierres, saxifrage n’est pas particulièrement exigeant en soins infirmiers. Faire face à la culture d’une telle plante sera à la fois les jardiniers expérimentés et les débutants.

Température. Température optimale pour une croissance confortable de la saxifrage – 20-25 degrés en été. Pour l’hiver, ces indicateurs vont de 12 à 15 degrés.

Humidité. Les indices d’humidité entourant la plante devraient être dans une plage élevée. La saxifrage de jardin et de salle devrait être systématiquement arrosée d’eau. Pour ce faire, le matin ou le soir, sinon des gouttes d’eau sur les feuilles sous l’influence de la lumière du soleil se transforment en lentilles et contribuent à la formation de brûlures.

Éclairage. La saxifrage devrait être pourvue d’un éclairage modéré. La plante ne supporte pas les rayons directs du soleil et se développe mal à l’ombre. Si vous le plantez sur une pente dont le côté ne va pas à l’est ou à l’ouest, alors vous devrez ombrer artificiellement les fleurs. Le côté nord n’est pas le meilleur endroit pour planter.

Arrosage. L’arrosage de la saxifrage devrait être systématique, ne permettant pas le séchage complet du sol. Malgré le fait que la plante aime l’humidité, la stagnation de l’eau peut ne pas avoir le meilleur effet (par exemple, conduire à la décomposition des racines). C’est pourquoi il est important de fournir un drainage du sol en pierre ou un écoulement constant de l’eau. L’arrosage est mieux fait par l’eau courante ou l’eau de pluie.

Préparation pour l’hiver. Après la floraison, les fleurs séchées doivent être enlevées, ce qui facilitera le processus de préparation des plantes pour l’hiver. Puisque la saxifrage ne tolère pas les gelées, à la veille des gelées, elle devrait être couverte de feuillage sec ou de lapnika.

Top dressing de saxifrage

Le top dressing systématique est extrêmement important pour la saxifrage. Sans engrais, il se développe mal, tire les feuilles et les inflorescences, s’amincit, semble douloureux.

Réaliser des plantes de finition de février à octobre. Vous pouvez utiliser des engrais complexes. Les refus devraient être basés sur la nutrition, basée sur l’azote.

L’engrais est appliqué à l’état liquide pendant l’arrosage. Le dosage dépend de chaque agent spécifique. Il faut tenir compte du fait que la saxifrage ne tolère pas une surabondance d’engrais, par conséquent, la dose indiquée sur l’emballage de l’un ou l’autre remède doit être réduite de moitié.

La première fertilisation est réalisée une semaine après la plantation. Ensuite, les engrais sont appliqués deux fois par mois. En hiver, le pansement est réduit ou éliminé complètement. Seules les fleurs des salles peuvent être fertilisées avec un remède complexe, pas plus d’une fois en deux mois.

Ravageurs, maladies et problèmes éventuels avec la saxifrage. Soins et traitement

La saxifrage n’est pas une fleur douloureuse, mais elle peut néanmoins être attaquée par des ravageurs et certaines maladies.

Les ravageurs et les maladies les plus communs:

Araignée. Signes – la présence de la toile d’araignée blanche, feuilles jaunies. En prophylaxie, la pulvérisation est utilisée. Si la fleur est infectée, les feuilles endommagées sont coupées, le buisson lui-même est lavé sous l’eau courante (du tuyau, s’il pousse dans le jardin) et traité par des moyens contre les tiques.

Rouille, taches de champignons. Présenter un excès d’humidité. Traitement – signifie à base de cuivre.

Mučnista rossa. Aussi le résultat d’une humidification excessive. La plante malade devra être retirée, le reste sera traité avec des médicaments: propiconazole, bitertanol ou azoxystrobine.

CEREBRAMS. Le résultat est une élimination manuelle et des préparations anti-coccidiques.

Drop– un insecte de blanc, marron ou vert. Traitement – pyrimor.

Problèmes possibles dans le développement de la saxifrage pendant les soins qui ne répondent pas aux exigences

1. Manque de fleurs, feuilles allongées – manque de substances utiles.

2. Plaque sur les racines, taches sur les feuilles – pourriture due à l’excès d’humidité.

3. Croissance lente – manque de lumière ou d’engrais.

4. Feuilles pâles et fanées – excès de lumière, fièvre.

5. Veines ternies sur les feuilles – peu de lumière du soleil.

6. Les taches sombres sur les feuilles sont un coup de soleil.

La saxifrage en plantation et en soin est une fleur sans prétention qui peut décorer n’importe quel jardin. Couvrant la surface d’un tapis solide avec des couleurs vives, la plante enveloppe les parterres de fleurs, les collines alpines ou juste des parcelles de terrain. Il est souvent utilisé dans l’aménagement paysager, la décoration des étangs, des belvédères et des allées de jardin. En outre, cette fleur incroyable peut être cultivée dans un environnement spacieux, ce qui est très pratique pour ceux qui aiment prendre soin des plantes, mais n’a pas de champ intérieur.