Scientifiques: le tabac peut être utilisé dans le traitement du cancer

Des scientifiques australiens ont trouvé dans une fleur de tabac une molécule aux propriétés anticancéreuses prononcées. Habituellement, cette molécule est dirigée contre diverses bactéries et champignons – donc l’auto-défense de la plante. Les scientifiques ont été frappés par le fait qu’une molécule possédant ces propriétés a été trouvée dans une plante cancérigène.

Des études sont en cours sur l’utilisation possible de cette molécule dans le traitement du cancer.

Les essais précliniques sont plus qu’encourageants. L’un des problèmes les plus difficiles dans le domaine du traitement du cancer est l’effet de la thérapie anticancéreuse sur l’organisme entier, alors que, peut-être, la molécule trouvée ne peut affecter que les cellules affectées.